DzActiviste.info Publié le mer 16 Jan 2013

Otages en Algérie: Le DRS est nu !

Partager
         
                                                     
Les jours à venir vous nous apporter beaucoup de surprises. Nous allons vivre des bouleversements qui vont stupéfier les opinions publiques internationales. Ca va être bonjour les dégâts, pour tous ceux qui pensaient faire une petite excursion scout, avec des dividendes sur le plan domestique. En France, bien sûr. 
Jusque là, jusqu’à ces dernières années, des responsables sécuritaires français, parfaitement identifiés, grassement rémunérés par le DRS, avaient réussi à faire passer celui-ci pour le grand expert en matière de lutte contre le terrorisme. Ces responsables sécuritaires, qui ont occupé les plus hautes fonctions sécuritaires français, ont intoxiqué même la CIA. En lui fournissant des expertises bidon. Que le DRS leur avait réglé rubis sur l’ongle. Ils ont menti à leurs partenaires, en faisant passer le DRS pour l’organisme le plus sûr, le plus efficace, et le plus déterminé dans la lutte contre le terrorisme islamiste mondial.
Aujourd’hui, tout le ghota sécuritaire international se rend compte que non seulement le DRS ne contrôle plus rien du tout au sein des groupes islamistes armés, dans tout le Sahel, mais qu’en plus, cerise sur le gâteau, certains généraux se sont fortement impliqués dans de grosses affaires de trafic et de contrebande, dont principalement ceux de la cigarette et de la cocaïne, en collaboration avec un clan du Polisario. 
Encore plus rédhibitoire sera la question de la compétence de ces services. Les mêmes services que la CIA et le Département d’État américain avaient félicités comme étant d’une très grande efficacité dans la lutte contre le terrorisme mondiale. Les Américains avaient confondu compétence avec résultats obtenus par la torture. Puisque c’est en effet le principal terrain où les agents du DRS sont effectivement éminemment compétents.
Comment, vont se demander leurs partenaires occidentaux, une telle opération, menée à grands renforts de combattants islamistes, sous le commandement du plus emblématique de ses émirs, le fameux MBM, a-t-elle pu être possible, au cœur d’une région parmi les plus sécurisées de l’Algérie, le Club des Pins mis à part ? C’est ça la compétence du DRS ? vont-ils tous hurler.
L’autre info qui va bientôt crever les écrans sera l’intrusion dans le champ de bataille d’un groupe dont personne n’avait idée qu’il puisse exister, et qui est autrement plus armé, plus riche, et plus aguerri que toutes les factions de l’AQMI réunies. Cette entité, encore inconnue, et qui se fait appeler groupes islamistes libyens est issu des GICL, que Kadhafi avait réussi à neutraliser, en passant un deal avec lui. Il les avait tout simplement achetés. 
Mais ces islamistes libyens ont réussi, à la faveur des derniers évènements dans leur pays, à prendre possession de l’Académie militaire de l’ancien régime, pour en faire leur centre d’entraînement et leur QG. Ils sont aujourd’hui  plusieurs dizaines de milliers de combattants, sur-armés, remontés à bloc, et qui trépignent d’impatience, pour aller faire leur djihad.Ils ont une réputation à rattraper, et ils y vont s’y mettre.
Autant dire que l’intervention française au Mali ne sera pas une promenade de santé, et que le DRS est dans la plus mauvaise passe qu’il ait jamais connue. 
D.Benchenouf


Nombre de lectures: 414 Views
Embed This