DzActiviste.info Publié le lun 4 Juin 2012

Pauvre Dylan…

Partager

_
Dans la nuit de vendredi à samedi. On allume la télévision et on met quelques secondes à comprendre ce qui se passe. Il y a un post-ado joueur de guitare sèche, une maigrichonne qui pilonne un xylophone avec le sérieux d’un pape et, au micro, Charlotte Gainsbourg qui chante (chantonne ? murmure ? ânonne ?) Just like a woman. On se demande ce que Bob Dylan a commis comme crime pour mériter un tel outrage. Apparaît ensuite Hugues Auffray qui attaque Comme une pierre qui roule et là, on se dit, qu’il faut arrêter de traîner et qu’il est temps de se mettre au lit.
_


Nombre de lectures: 357 Views
Embed This