DzActiviste.info Publié le jeu 5 Déc 2013

Pétition d’intéllectuels Algéro-Marocains

Partager

« Les relations officielles entre nos deux pays ne cessent, depuis des décennies, d’aller de mal en pis. Nul doute qu’il y a des raisons à cette dégradation au nombre desquelles nous pourrions citer le poids de l’héritage colonial, le caractère autoritaire des systèmes de gouvernement institués après les indépendances, ainsi que le déficit d’initiatives indépendantes de la part des intellectuels et de la société civile en Algérie et au Maroc. Nous observons qu’au moindre signe de détente entre les deux Etats, celle-ci est avortée.Les relations historiques, culturelles et sociales entre les peuples algérien et marocain sont parmi les plus fortes qui puissent unir deux peuples. De ce point de vue, la situation que nous vivons aujourd’hui est absurde. Elle revêt un caractère temporaire et ne peut obturer les horizons prometteurs ni occulter l’impérative nécessité d’édifier un espace maghrébin stable, dans lequel les deux peuples puissent vivre dans la paix et la prospérité.
Nous, signataires de cet appel, nous adressons aux responsables des deux pays et à leurs élites politiques et intellectuelles. Nous les appelons à :- considérer la construction maghrébine comme une question essentielle et ne pas la conditionner par la résolution des différends politiques entre les deux Etats ;- cesser de dresser les deux peuples l’un contre l’autre par la surenchère et l’agitation médiatique ;- œuvrer à régler les problèmes en suspens entre les deux pays avec sagesse, dans le respect des intérêts communs ;- laisser le traitement de la question régionale du Sahara aux institutions onusiennes spécialisées ;- permettre aux instances concertation et de coopération maghrébines d’accomplir leurs missions.Les signataires de cet appel sont mus par la conviction que les citoyens des deux pays méritent de vivre sous un régime démocratique, dans un espace économique maghrébin intégré pour ainsi occuper une place honorable dans le concert des nations. »


Nombre de lectures: 229 Views
Embed This