DzActiviste.info Publié le ven 31 Mai 2013

Plusieurs DRS pour un État en faillite morale et intellectuelle.

Partager

Par Said Radjef

Après l’information de Hichem Aboud selon lauqelle Bouteflika serait cliniquement mort, la riposte instantanée de Fettani Ahmed qui laisse entendre que le président reprendrait incessamment ses activités et un article bizarre de Belhouchet Omar sur la dissolution discrète des polices parallèles, il est clair qu’on est en face de plusieurs DRS. Plusieurs DRS. DRS de l’Africom, DRS de la DGSE, DRS de la Chine et de la Russie…

Le DRS de Tewfik réputé pour sa ruse au point de piéger tout le monde. Le DRS de Tartag pressé de voir la mort de Bouteflika jusqu’au point de voir ses journalistes prendre pour de l’argent comptant toutes les rumeurs et manipulations portant sur le décès du président…Mais ne dit-on pas qu’un bateau a plusieurs timoniers est toujours condamné au naufrage !


Nombre de lectures: 1588 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 2 Comments
Participer à la discussion
  1. radjef said dit :

    Facettes ou services parallèles, en vertu de quoi ce tas de fumier gouverne t-il le pays? Ce ne sont même pas des Harkis qui ont fait des choix politiques établis durant la guerre de libération. Il s’agit d’un magma composé de repris de justice de droit commun, d’éléments de la cinquième colonne et d’esclaves à qui on avait interdit de s’enrôler dans les rangs de l’Aln

  2. radjef said dit :

    Voila ce que cela coute lorsque la révolution n’est pas pensée et réfléchie par les élites. Les gens qui ont fait le 1er novembre 1954 étaient des gens profondément et résolument engagés, mais ils manquaient cruellement de malice…Il suffisait de leur que nous sommes des frères, et hop le tour est joué!

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>