DzActiviste.info Publié le mar 8 Oct 2013

Point de vue. Le pouvoir absolu corrompt absolument

Partager


Le 29 septembre 2013 s’est tenu, pour la première fois cette année, le Conseil des ministres sous l’autorité du chef de l’Etat.

L’accomplissement de cet acte est plus destiné à rassurer l’opinion publique qu’à réellement faire marcher les affaires de l’Etat. Les apparences sont sauves et la réalité cruelle. La photo du Conseil avec des ministres debout et un chef de l’Etat assis dans un fauteuil est plus parlante que tout autre chose. Image dévastatrice qui produit l’inverse de l’effet recherché. Le chef de l’Etat s’est exécuté en direct, devant des millions d’Algériens découvrant leur président de la République  impotent, dans une posture pour le moins inconfortable, en tout cas indigne du rang et de la fonction qu’incarne le personnage.

 –


Nombre de lectures: 180 Views
Embed This