DzActiviste.info Publié le ven 9 Mar 2012

Politique : Said Sadi se retire officiellement de la présidence du RCD

Partager

C’est désormais officiel. Plus de vingt ans après avoir pris les commandes du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), Dr Said Sadi se retire officiellement de la présidence de ce parti.

Saïd Sadi, secrétaire général du RCD a annoncé ce vendredi, lors de son discours d’ouverture du 4e congrès du parti, son retrait officiel de la présidence du parti et affirme qu’il ne briguera pas un nouveau mandat de président. « Avec une conscience sereine et une pleine confiance en l’avenir, je vous annonce ma décision de ne pas me représenter au poste de président du RCD », a-t-il dit aux congressistes.

Et d’ajouter: «J’ai longuement réfléchi, je m’en suis ouvert aux membres de la direction. Il est temps que les compétences formées dans et par le parti s’expriment et s’accomplissent », a-t-il dit.

Cette décision n’a pas fait sans choquer les cadres du parti dont certains ont accueilli avec des larmes. Mais, Saïd Sadi préfère désormais laisser sa place à d’autres cadres du parti, les jeunes notamment. « Je pense sincèrement que désormais il faut que les jeunes cadres du parti, qui représentent déjà l’essentiel de la direction, assument leurs pleines responsabilités dans les nouvelles étapes qui attendent le pays », estime-t-il.

Le Dr Saïd Sadi, qui est l’un des fondateurs du parti en 1989, rassurera toutefois qu’il restara militant du parti. « Il va de soi que je resterai militant car j’estime que l’on n’a pas le droit de revendiquer la liberté et la justice et s’exonérer d’un engagement personnel dans les luttes qui se mènent pour la démocratie », a-t-il promis.

Dans la matinée de ce vendredi, une source proche du parti a révélé à notre journaliste qui était sur place que Saïd Saadi allait annoncer son retrait de la présidence du parti.

Mina Adel
EW 09 03 2012


Nombre de lectures: 1192 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. Il a bien fait et au bon moment.Saadi devrait,maintenant
    qu’il est libre de l’obligation de réserve, prendre la place qui lui revient tout naturellement dans le mouvement pour l’autonomie de la kabylie. Par contre le vrai cheikh elkanoune ismis ila nata oulachith s’applique à merveille au cheikh L’ho en suisse. Arthufath.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>