DzActiviste.info Publié le dim 8 Juin 2014

Pour 1400€ la vie va être super pépère avec "Pepper" et sans traite négrière !

Partager

Notes perso ; Science sans conscience n’est que ruine de l’âme comme disait l’autre, Si vous suivez ce blog, vous êtes censés savoir que je ne suis pas contre les Nouvelles technologies, la preuve je m’y interesse, en revanche, rien que deviner comment le commun des mortels utiliserait ces joujoux est…. effrayant !

oui mais voilà, comme je l’ai suggéré dans le titre, on aura alors au moins la consolation de ne plus avoir à penser au concept même d’esclavage….

EINE GROSSE ERREUR

il suffit pour se faire peur, juste un peu d’imagination, l’esclavagisme, est en relation avec le travail, et quand un robot fera le travail, que ferait le travailleur ?

pour la société Japonaise à l’avant garde de ces trucs, c’est sans doute une excellente trouvaille, mais pour nous autres « machtakine hwayedj l’hih » ?

déraper est le propre de l’Homme en général et l’algérien en TROP particulier,

toujours tentant chez l’être humain que d’utiliser un truc utile pour en faire des choses abjectes, et le pepere ne changerait rien à l’affaire, enfin j’espère me tromper!

Softbank et Aldebaran dévoilent le premier robot émotif

+ VIDEO – Les deux groupes vont mettre en vente en février prochain, au prix de 1.400 euros, “Pepper”, un robot révolutionnaire qu’ils rêvent de voir entrer dans tous les foyers.

L’image est peu commune : c’est un petit humanoïde blanc qui a accueilli Masayoshi Son, le patron de Softbank, lors d’une conférence de presse futuristique organisée ce matin à Tokyo. Le géant japonais de la téléphonie mobile y a présenté pour la première fois dans l’histoire de cette industrie un robot doté d’émotions, conçu par l’entreprise française Aldebaran Robotics.

Baptisé “Pepper”, cet humanoïde d’environ un mètre de haut vise une cible jusqu’ici inédite pour le marché de la robotique: les particuliers. Fabriqué par le groupe taïwanais Foxconn, Pepper sera mis en vente à un prix de base de 198.000 yens (1.400 euros) à partir de février 2015, dans un premier temps au Japon. “C’est le prix des PC et cela doit permettre aux robots de faire leur entrée dans la même manière dans les maisons auprès des familles”, a lancé le PDG. “Nous voulons créer des robots personnels, qui travaillent et vivent avec les gens de façon autonome », a expliqué l’ambitieux homme d’affaires qui est convaincu que les robots doués d’intelligence, de mémoire et de réflexion vont donner naissance à marché gigantesque de l’assistance ou de l’accompagnement.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0203544504829-softbank-et-aldebaran-devoilent-le-premier-robot-emotif-1009789.php?WPkrDRx1s3VzZJC2.99


Nombre de lectures: 248 Views
Embed This