DzActiviste.info Publié le mer 20 Nov 2013

Pour eux, le droit du travail est une fiction

Partager

Vendredi 15 novembre 2013Saipem, Sonatrach, Cieptal, Michelin… Dans ces entreprises, les directions enfreignent le droit du travail au détriment des salariés. Alors que l’inspection du travail promet de durcir les amendes contre les entreprises hors la loi, rien se semble protéger les employés. Cela s’est fait de manière insidieuse. Au fur et à mesure que les mois passaient, la direction de Saipem tentait d’éviter le désastre financier. Aux premières révélations de complicité de corruption, l’entreprise a perdu des contrats ; elle a mis un terme aux contrats courts, proposé des missions à l’étranger à ses employés, tenté de forcer à l’expatriation de salariés vers la Libye. Les salariés étaient très inquiets, mais la direction semble abandonner ces projets. Le calme est revenu. Jusqu’aux nouvelles révélations de la justice italienne, en septembre. Aujourd’hui, Saipem n’a plus aucune commande de Sonatrach et ses 252


Nombre de lectures: 286 Views
Embed This