DzActiviste.info Publié le mer 2 Jan 2013

Pour une Algérie de paix, de bonheur et de prospérité

Partager

ًZehira HOUFANI BERFAS

 

À chaque premier jour de nouvel an, qu’il soit amazigh, musulman ou chrétien, on est des millions d’Algériennes et d’Algériens à formuler le même vœu : que notre pays devienne enfin une terre de paix, de bonheur et de prospérité. Comme, elle aurait dû l’être depuis 50 ans.

 

Une terre de paix où viendra enfin se reposer notre mémoire tourmentée.

Une terre de paix sur laquelle pourraient se recoller les parcelles du MOI algérien, éparpillées.

Une terre de paix capable de concilier nos différences, conjuguer nos liens d’appartenance, modérer nos divergences, et taire nos rancunes assassines.

Une terre de paix capable, dans le but de nous confronter, de convoquer nos négligences accablantes, nos promesses rompues, nos souffrances présentes et passées, nos rêves de liberté brisés et nos fâcheuses tendances, oublieuses.

Une terre de paix qui nous enseignera que nous ne sommes pas un peuple égaré, maudit, bâtard, condamné à errer, sans repères,

Une terre de paix qui battra le rappel de notre histoire mouvementée, notre révolution exemplaire, nos héros d’hier pour inspirer le futur et illustrer cette Algérie du vivre ensemble, immuable.

 

Une terre de bonheur parce que nous rêvons toujours de ce sentiment de bonheur qui fusionne l’harmonie du soi avec celle des autres.

Une terre de bonheur parce que nous méritons de vivre heureux et libres, sans jamais avoir à demander la permission, ni s’en excuser.

Une terre de bonheur où nous saurons nous donner la main pour simplement communier ensemble dans l’amour et la joie de vivre, le bonheur d’être Algérien.

Une terre de bonheur pour un peuple purgé de toutes ses craintes, débarrassé de ses complexes, libéré de ses chaînes, de ses dogmes, de ses dépendances, prisons intérieures.

Une terre de bonheur pour un peuple avide de fierté et résolu à arracher une part de ce sentiment de bien-être cher à l’humanité, ce bonheur de vivre qui éclaire le chemin de tant de peuples et donne le sens à leur vie.

 

Une terre de prospérité que nos regards, brouillés par des décennies d’une culture de mensonges, d’échec et de désarroi, ont dépréciée au point de la croire stérile.

Une terre de prospérité si nous savions déchiffrer le code des valeurs, la vraie fraternité, le sens de la solidarité et du civisme dans une société, l’amour du travail bien fait, le patriotisme créateur d’exploits et de gestes héroïques chez un peuple.

Une terre de prospérité, car notre pays est synonyme d’abondance, ne manquent que des sentinelles de l’éthique dans les esprits et des mains propres pour mieux la partager.

 

Pour tout cela, chaque premier jour de nouvel an, je suis convaincue que nous sommes des millions d’Algériennes et Algériens, à ranger nos déceptions, essuyer nos larmes, panser nos blessures, et taire nos plaintes pour renouer avec l’espérance, et formuler à nouveau le vœux d’une Algérie de paix, de bonheur et de prospérité. Car nous savons, que cette Algérie de nos rêves SERA.

 

Asuggas ameggaz

عام سعيد

Bonne année

 

 

Zehira Houfani Berfas,


Nombre de lectures: 266 Views
Embed This