POUR UNE ÉTHIQUE DU DÉBAT POLITIQUE EN ALGÉRIE

Partager

Paris mars 2012 POUR LE CERCLE NEDJMA Le débat en Algérie, lorsqu’il existe, se distingue de plus en plus par une dérive dangereuse vers l’anathème, l’exclusion et la disqualification de tout écrit ou parole qui ne rentrent pas dans le moule d’un nationalisme étroit instrumentalisé par le pouvoir. Un jour, c’est un ministre qui dénie à un universitaire, sous le fallacieux et populiste prétexte « d’une vie coconnée en France », la liberté de proposer une analyse des fondements autoritaires et (…)


ACTUALITÉS


Nombre de lectures: 360 Views
Embed This