DzActiviste.info Publié le mar 1 Jan 2013

Pour une libération inconditionnelle de Maitre Ahmed SIMOZRAG.

Partager

A MONSIEUR LE PRÉSIDENT DU PARLEMENT EUROPEEN.

Pour une libération inconditionnelle de Maitre Ahmed SIMOZRAG.

37094-maitre-a-simozragCombien même pourrions-nous être insensibles au paroxysme de la douleur, il n’en demeure pas moins Monsieur le Président,qu’il y va de l’Honneur de l’Europe, et qu’il est temps de se rendre à l’évidence, car la seule évocation du paria de l’Avocat Maitre Ahmed SIMOZRAG,exilé le 31 août 1994au Burkina Fasoà elle seule, suscite horreur et répulsion. Il n’est pas opportun ici de faire de l’exégèse à ce sujet, cependant la question lancinante parmi tant d’autres et qui mérite d’être posée avec acuité, est celle de savoir dans quel état est-il, après avoir subile régime d’un impitoyable et injuste exil, dont il n’est pas nécessaire d’évoquer ici les motifs évoqués naguère, ayant permis la déportation d’un homme de loi, dont la conduite irréprochable n’est pas à démontrer.

Monsieur le Président, au nom d’une certaine « déraison » d’État, les Valeurs de la France des droits de l’homme et des libertés fondamentales, furent délibérément ignorées au mépris de la loi, du droit et de la morale élémentaire. Les raisons ayant concourus à l’accomplissement de cette grave atteinte à la liberté de cet homme de loi, -et de biens d’autres-, répondaient alors beaucoup plus à des intrigantes machinations d’ordre politique qu’au souci sécuritaire évoqué ou, au respect de la loi.
Il serait fastidieux d’évoquer les conventions et les pactes internationaux des droits de l’homme, nous nous bornons néanmoins à rappeler :

– L’Article Premier de la charte des droits fondamentaux de L’Union Européenne qui dispose : La dignité humaine est inviolable. Elle doit être respectée et protégée.
– L’Article 06 selon lequel toute personne a droit à la liberté et à la sûreté,
– L’Article 07 relatif au respect de la vie privée et familiale,
– L’Article 10 concernant la liberté de pensée, de conscience et de religion,
– L’Article 11 qui stipule : Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence, d’autorités publiques et sans considération de frontières.
– L’Article 12 concernant la liberté de réunion et d’association,
– Et enfin l’Article 19 sur la Protection en cas d’éloignement, d’expulsion et d’extradition et interdisant les expulsions collectives.

Monsieur le Président, deux longues et pénibles décennies ont séparé Maitre Ahmed SIMOZRAG de ses enfants, qui faut-il le souligner auront collatéralement été pénalisés, d’où ils conserveront la marque d’une injustice qui les aurait privé si longtemps de leur Papa, c’est pourquoi Monsieur le Président nous faisons appel à Votre probité morale et intellectuelle, à Vos sens de l’équité, pour que justice soit faite.

Les Premiers signataires :
Nourredine BELMOUHOUB : Défenseur des droits de l’homme. ALGER.
Zahir SERRAI : Président de l’Organisation Taraki des Algériens en Europe. Londres
ZINEB AZOUZ : Enseignante Université de Constantine.
Abdelouahab BOUKAZOUHA : Refugié politique.
Dr Saïd Tebani : Médecin – France.
Samir HCHICHA : Informaticien. -Paris
Hamid BOUTADJINE – France

Le 1 janvier 2013 par Nourredine Belmouhoub

SIGNER LA PÉTITION

http://www.petitionduweb.com/Petition_pour_une_liberation_inconditionnelle_de_maitre_ahm-1000022.html


Nombre de lectures: 1367 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>