DzActiviste.info Publié le lun 6 Jan 2014

Prévention routière. Les limites du «tout répressif»

Partager

Qui sera le prochain ?» Il meurt en moyenne douze citoyens par jour sur les routes algériennes. Ce qui équivaut à un décès toutes les deux heures. –


Nombre de lectures: 191 Views
Embed This