DzActiviste.info Publié le lun 11 Mar 2013

Quand les cherdima du régime traitent nos jeunes chômeurs de …. »cherdima » !!

Partager

AmchicheCherdima

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

El Watan le 11.03.13 

C’est le nouveau mot à la mode, signifiant «groupe de malfaiteurs» ; il aurait été utilisé par le Premier ministre Sellal à l’encontre des chômeurs du Sud en guise de programme économique. Si l’Algérie est probablement le seul pays au monde à arrêter et emprisonner des chômeurs qui réclament du travail, elle est depuis quelques jours certainement aussi l’unique Etat de la galaxie où un Premier ministre insulte des chômeurs.
Mais qui est cette cherdima de M. Sellal qui empêche l’Algérie de vivre dans sa sereine stabilité ? Officiellement, il y a 10% de chômage contre 90% annoncés tout aussi officiellement pour le maintien de Bouteflika à la dernière élection présidentielle.

Les chiffres sont donc bien faits ; la cherdima, ce groupe d’odieux malfaiteurs, serait donc ces 10% qui ont manqué à Bouteflika pour atteindre les 100% de l’absolue perfection. Que faire d’eux, sachant que même la prison ne les a pas arrêtés et, suprême offense, qu’ils comptent organiser une marche à Alger pour le 14 mars ? Leur trouver du travail ? Non, puisqu’ils n’ont pas voté Bouteflika et ne sont donc pas inscrits dans les 90% d’Algériens à récompenser. Il y a une solution, mais qui n’est peut-être pas à la portée du Premier ministre Sellal. D’abord, pour l’honneur, insulter la vraie cherdima, ce groupe de malfaiteurs bien installés dans l’Etat et qui détournent avec une étonnante facilité l’argent public.

Puis les tabasser comme de vulgaires chômeurs de Ouargla, puis les emprisonner. Des postes de travail seraient ainsi libérés, que l’on pourrait donner aux chômeurs du Sud. Résultat : il n’y aurait plus aucune manifestation dans le Sud ; 10% des cadres de l’Etat en prison pour corruption ; des milliards de dinars en plus pour tout le monde et, surtout, toujours 90% d’Algériens heureux puisque les nouveaux 10% d’ex-chômeurs seraient heureux à leur tour. La mégalomanie du chef serait ainsi rassurée.

Chawki Amari


Nombre de lectures: 195 Views
Embed This