DzActiviste.info Publié le mer 4 Juin 2014

Quand les journalistes Algériens se rebiffent contre Halhilodzic (source Jeune Afrique)

Partager

Quand les journalistes Algériens se rebiffent contre Halhilodzic (source Jeune Afrique)

En stage à Genève, l’Algérie y affronte la Roumanie en match amical ce soir à 20 heures 30). La conférence de presse d'avant-match a débuté mardi par un mouvement de protestation des médias algériens, et certains échanges entre Vahid Halilhodzic et quelques journalistes ont été un peu tendus. Vahid Halilhodzic venait à peine de s’asseoir en salle de presse, mardi 3 juin à genève, que (presque) tous les journalistes algériens se sont levés comme un seul homme. Une façon de protester contre la communication de la fédération algérienne, jugée partiale. "Nous sommes en Suisse depuis près d’une semaine, et nous n’avons vu que deux joueurs. Il est impossible de leur parler, alors que la presse internationale bénéficie de passe-droits", s'est plaint le porte-parole des contestataires. Adel Hadji, l’officier de presse, s’est insurgé contre cette attaque, rappelant que "quatre télévisions algériennes avaient payé très cher pour filmer les coulisses du stage de la sélection", et ajoutant que la presse étrangère "ne bénéficie d’aucun passe droit". Halilhodzic, qui n’avait pas bronché lors de ce début de conférence de presse un peu tendu, a ensuite expliqué son choix d’écarter Adlène Guedioura de sa liste des vingt-trois. Halilhodzic recadre ses joueurs "Cela a été une décision sportivement et humainement difficile. Mais ces trois derniers mois, il a très peu joué avec Crystal Palace (Angleterre, Premier League). En janvier dernier, quand il a décidé de quitter Nottingham Forest (Championship) pour Palace, je lui avais dit que ce n’était pas une bonne idée." Puis le ton est monté entre le Bosnien et un journaliste, qui lui a demandé "pourquoi il avait écarté Guedioura, un milieu de terrain, plutôt qu’un défenseur. "Quand vous prononcez ce mot (écarté), cela en dit long sur votre personnalité. Il faut toujours que vous cherchiez la polémique, plutôt que de parler de jeu, de choses positives", a rétorqué Halilhodzic. Visiblement remonté, l'entraîneur a également adressé une piqûre de rappel à ses joueurs, à moins de deux semaines du premier match de l’Algérie au Brésil, face à la Belgique (17 juin à Belo Horizonte). "Lors du match contre l’Arménie (3-1, le 31 mai), j’ai vu des choses que je n’ai pas appréciées. Je me demande si certains de mes joueurs ont vraiment à l’esprit que nous allons disputer une Coupe du monde. Il va falloir en réveiller certains, car ils peuvent faire beaucoup mieux", a prévenu le sélectionneur. Lequel, face à la Roumanie, devrait faire débuter un onze de départ très proche de celui qui affrontera les Diables Rouges belges…


Nombre de lectures: 158 Views
Embed This