DzActiviste.info Publié le sam 9 Fév 2013

Que se passe-t-il au RCD ?

Partager

Que se passe-t-il au RCD ? dans Non classé sadi-300x300Par El Mouhtarem

La situation au RCD n’est pas réjouissante. Deux clans s’affrontent depuis la démission de Said Sadi de la tête de ce parti. Plusieurs cadres, à leur tête l’ancien secrétaire national à l’organique Rabah Boucetta, contestent la gestion de Mohcene Belabess, actuel président du parti.

Samedi 9 février, à l’occasion du 24ème anniversaire du parti, une rencontre des cadres et militants, représentant 19 wilayas s’est tenue à la salle de cinéma d’Akbou. La réunion est présidée par Rabah Boucetta.

La veille, le site d’information Algérie Express que dirige Said Sadi -il signe ses chroniques Rachid Bali- a, dans le style des Services, publié un article intitulé «KABYLIE: Akbou investi par le DRS ». L’auteur de l’article raconte une histoire policière: «Dans la soirée du mercredi 7 février, les services de sécurité ont procédé à la sécurisation du parcours Bejaia-Akbou. Renseignement pris, il s’agissait de couvrir le déplacement du responsable du DRS du secteur de Béjaia qui s’est rendu dans cette ville de la haute vallée de la Soummam pour y superviser les préparatifs d’une rencontre prévue pour le samedi 9 février. La réunion se veut un conglomérat d’ex-militants qui sont appelés à dénoncer les partis politiques ou d’autres structures ( FFS, RCD, MAK, MCB… ) et se préparer à lancer une initiative de plus pour créer un mouvement de type  arouch… »

Selon le site électronique Algérie Patriotique, « les redresseurs du RCD se sont réunis ce matin (samedi), à Akbou, à l’occasion du 24e anniversaire de la création du parti. Ils ont exigé la tenue d’un congrès extraordinaire pour réinstaller Saïd Sadi à la tête du parti. Ils ont installé un Comité de suivi de la situation. 19 wilayas ont été représentées à cette réunion à laquelle ont participé des membres du conseil national et de la direction, dont un secrétaire national actuel, de même que beaucoup de militants dissidents ou expulsés du parti. L’information que nous donnions ce matin s’est donc confirmée».

Samedi, pour discréditer l’action des « redresseurs », on procède au piratage de la page facebook de Rabah Boucetta. «La réunion de redressement à la quelle j’ai appelé en collaboration avec d’anciens militants exclus vient de se terminer. Une présence importante (27 personnes), s’est ralliée à mon point de vue. Lors de cette rencontre, l’assistance m’a désigné à l’unanimité pour présider aux destinées du mouvement. Je vous annonce que notre cause est soutenue au plus haut sommet de l’Etat et que notre avenir ne peut être conjugué qu’avec les forces qui s’inscrivent dans la démarche du Président de la République. Soyons solidaires ! », peut-on lire sur la page de Boucetta


Nombre de lectures: 384 Views
Embed This