DzActiviste.info Publié le ven 3 Jan 2014

Quels vœux pour 2014?

Partager

Année 2014Adel HERIK

L’année 2013 vient de s’achever.

L’ex-pensionnaire des Invalides, Monsieur Fakakir, Chakib Khelil ou Khalifa : on n’a que l’embarras du choix pour désigner l’homme de l’année 2013 dans notre pays. Beaucoup de candidats, en effet, pour recevoir la médaille de la honte, celle de la médiocrité et du ridicule, celle de la corruption ou encore celle du banditisme en costume-cravate.

Dieu merci, si nous n’avons pas d’idées, nous avons encore beaucoup de pétrole et 200 milliards de dollars sonnants et trébuchants dans la cagnotte. De quoi faire saliver pas mal de malfrats de par le monde. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, donc. al yawma khamroun wa ghaden ‘amroun , telle devrait être la devise de l’État algérien de 2013.

L’un après l’autre, comme les pierres d’un vieux mur vermoulu qui s’écroule tout doucement, les piliers du régime militaire conçu en 1962 – avant, disent certains – et mis au monde en 1965, tombent et sont enterrés au cimetière d’El-‘Alia, celui où reposent déjà l’Émir Abdelkader et Boumédiène. Les belkheir, lamari m. et s. ne sont déjà plus qu’un vieux souvenir, en attendant que nezzar et toufiq les suivent. Chadli et Ben Bella ne sont plus de ce monde et leurs bonnes et mauvaises actions n’intéresseront plus que les historiens désormais. Quant à boutef, il traîne encore dans le palais présidentiel d’El-Mouradia tel une vieille casserole trouée qui traîne dans la cuisine. Son petit frère Saïd essaie de maintenir le bateau du clan à flot, employant tour à tour la menace et la négociation avec le clan adverse qui affûte ses armes et se prépare à prendre le palais d’assaut. Ou peut-être sont-ils tous d’accord et tout le raffut que la presse fait autour de la succession du vieux malade n’est-elle que de la poudre aux yeux? Bien malin qui pourrait le dire avec certitude.

« Nam hanî’an, ya bouteflika! », dira certainement un des prétendants au trône au moment où on s’apprêtera à enterrer l’actuel président au cimetière d’El-‘Alia, à côté de son ex-mentor. Dormez tous en paix, l’Algérie est entre de bonnes mains! Elle se transmet dans la famille « révolutionnaire » autoproclamée et nul intrus n’est admis à accéder à un poste de responsabilité s’il ne fait pas allégeance au chef de famille.

Quels vœux pour 2014? Un changement radical de système étant très improbable – pour cause de manque d’idées et de courage et de disponibilité de pétrole et 200 milliards de dollars dans la cagnotte –, souhaitons donc pour notre pays et notre peuple un peu moins de honte, de médiocrité et de ridicule, de corruption et de banditisme en costume-cravate.

Bonne année 2014 à toutes les Algériennes et tous les Algériens!

P.S. – Essayons quand même de prendre quelques bonnes résolutions, chacun à son niveau, comme être un peu plus ponctuels et productifs au travail, moins gaspilleurs et plus conscients de nos responsabilités par rapport à l’environnement, moins égoïstes et plus solidaires avec les démunis et ceux qui souffrent, plus combatifs quand il s’agit de dénoncer el hogra et la corruption, moins agressifs sur les routes et plus respectueux de la liberté et du bien-être d’autrui…


Nombre de lectures: 235 Views
Embed This