DzActiviste.info Publié le ven 14 Juin 2013

QU’EST-CE QUE L’INSTITUTION NATIONALE DES INVALIDES ?

Partager
   

Créée il y a près de trois siècle et demi par Louis XIV pour accueillir « ceux qui ont exposé librement leur vie et prodigué leur sang pour la défense et le soutien de notre pays », l’Institution Nationale des Invalides, toujours fidèle à sa vocation initiale, bénéficie d’une longue expérience dans le domaine de la prise en charge des blessés de guerre.

Lieu de mémoire et de réparation, l’Institution nationale des Invalides est un établissement médical de pointe spécialisé dans la prise en charge des blessés de guerre et du grand handicap. 
Au service du monde combattant, l’Institution est aussi ouverte au service public hospitalier.
Aujourd’hui, toujours fidèle à sa vocation initiale, l’Institution Nationale des Invalides (INI) est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants. Elle est dirigée par un médecin général du service de santé des Armées. Un conseil d’administration en définit l’organisation et la politique générale.
Unique en son genre, l’Institution occupe les bâtiments de l’ancienne infirmerie de l’Hôtel, 450 personnels dont 9 officiers du Service de Santé des Armées en assurent le fonctionnement.
Les Missions de l’Institution
Au service du monde combattant, l’institution nationale des Invalides a pour vocation :
  • D’accueillir, à titre permanent ou temporaire les invalides bénéficiaires des dispositions du Code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre;
  • De dispenser, dans un centre médico-chirurgical, des soins en hospitalisation ou en consultation aux malades et aux blessés en vue de leur réadaptation fonctionnelle, professionnelle et sociale ;
  • De participer aux études et à la recherche sur l’appareillage des handicapés.
L’Institution est bien plus qu’un simple hôpital ou qu’une unité de long séjour médicalisé, elle est un lieu de mémoire où l’histoire est inscrite dans la pierre, mais surtout, de manière cruellement renouvelée, dans la chair des victimes de la guerre qui y séjournent. Symbole fort de l’attachement de la nation au devoir de réparation, elle est d’abord la «maison des Invalides ».
Lien de l’article: 
Mise à jour : 08 Juin 2012


Nombre de lectures: 313 Views
Embed This