DzActiviste.info Publié le lun 12 Mai 2014

Qui est Christiane Taubira ?

Partager

 

 

12 mai 2014 – "Karaoké d'estrade" : c'est en ces termes que Christiane Taubira a qualifié la Marseillaise, ce week-end. Des mots qui provoquent une vive polémique. Certains demandent même son renvoi du gouvernement.

 

Les faits

La ministre de la justice a suscité de vives critiques en s'abstenant de chanter l'hymne national lors de la cérémonie commémorant l'abolition de l'esclavage samedi. Le lendemain, elle s'est expliquée sur sa page Facebook : "certaines circonstances appellent davantage au recueillement qu'au karaoké d'estrade".

Une attitude "intenable sur le fond comme sur la forme" selon le président de l'UMP Jean-François Copé, qui se dit, "comme des millions de Français, profondément choqué qu'elle ait pu utiliser ce type de formule".

 

Dans un communiqué, la présidente du FN, Marine Le Pen, appelle pour sa part le Premier ministre, Manuel Valls, à "limoger" la garde des Sceaux. "En comparant la Marseillaise à un "karaoké d'estrade", et en refusant de la chanter, Christiane Taubira a révélé son vrai visage, et celui du gouvernement", écrit-elle.

"Ce dérapage inacceptable est en effet une preuve symbolique de premier ordre de leur mépris pour la France, pour son histoire, et pour son peuple, qui lui aime chanter son hymne, et en est fier", ajoute-t-elle.

 

"Pas de mauvais procès"

Ce matin, le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon, a pris la défense de la garde des Sceaux. "Pas de mauvais procès à Christiane Taubira, pas de mauvais procès à ceux qui gardent le silence quand on chante la Marseillaise, parce que c'est aussi un moment de recueillement, ce n'est pas qu'un moment d'exaltation", a-t-il plaidé sur RMC Info et BFM TV. Christiane Taubira, a-t-il ajouté, "est devenue l'objet de toutes les polémiques injustes et elle a eu raison de réagir".

 

Christiane Taubira est à l'origine de la loi qui qualifie l'esclavage de crime contre l'humanité. C'est elle également qui a fixé le principe de cette journée nationale de commémoration de la fin de l'esclavage.


Nombre de lectures: 165 Views
Embed This