DzActiviste.info Publié le dim 15 Avr 2012

RAJ lance une étude sur «les jeunes d’Alger et les élections»

Partager

L’association Rassemblement action jeunesse (RAJ) lance une étude sur les jeunes et les élections législatives.

C’est ce qu’a annoncé son secrétaire général, Abdelouahab Fersaoui, lors d’une cérémonie d’inauguration du nouveau siège de l’association tenue hier à Alger. Cette étude, explique-t-il, vise à déterminer l’impact des élections sur les jeunes d’Alger.

L’association dénonce l’arrestation des membres du mouvement MJIC.

«Nous voulons relever les raisons qui poussent les jeunes à n’accorder aucun, sinon très peu d’intérêt aux élections», explique-t-il, précisant que RAJ ne fera pas campagne lors des législatives.

Soulignant la nécessité de «sauvegarder l’autonomie de l’association», Abdelouahab Fersaoui affirme que le siège de RAJ est ouvert à «toutes les organisations quelles que soient leurs orientations politiques». Outre l’étude sur les jeunes, RAJ se prépare également à fêter l’anniversaire de la conférence de Tanger (avril 1958) et plaide pour l’ouverture des frontières algéro-marocaines.

Le SG de RAJ dénonce, dans la foulée, l’arrestation et le passage à tabac, hier matin à Alger, des jeunes du mouvement MJIC qui ont tenté d’organiser un rassemblement pour le boycott des législatives.

En effet, au moins 15 membres de ce mouvement ont été arrêtés et conduits manu militari au commissariat central où ils ont été retenus des heures durant. «C’est une atteinte à la liberté des citoyens qui ont le droit d’exprimer leurs opinions», déclare Abdelouahab Fersaoui.

Madjid Makedhi
EW 14 04 2012


Nombre de lectures: 1573 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>