DzActiviste.info Publié le mer 12 Sep 2012

Rassemblements à Paris et Londres contre les prix élevés d’Air Algérie

Partager

Via http://lanationdz.com

Depuis des années, plusieurs groupes de personnes, d’associations, et de blogueurs dénoncent la cherté du prix du transport vers l’Algérie qui perdure. Interpellations, courriers aux décideurs algériens et pétitions n’ont guère fait évolués la situation. Chacun se rendant alors au fait de la nécessité d’une action forte : une mobilisation générale pour l’automne 2012 devenait inéluctable.

 L’organisation du rassemblement assurée par le MCAF a été renforcé par une campagne de communication et de distribution de tracts dans les marchés, les aéroports, les sorties des mosquées par ALCAEE (Association de La Communauté Algérienne à l’Etablie à l’Etranger), SafarDZ, CAGB (Communauté Algérienne de Grande Bretagne) et le CCTA (« Collectif Contre la Cherté du Transport vers l’Algérie », modérateur du groupe Facebook « Contre la cherté des billets, Avion, Bateau, assurance RC » qui regroupe aujourd’hui plus de 3200 membres).

Nous souhaitons que d’autres associations et groupes de militants algériens se mobilisent autour de ce collectif afin de peser encore plus.

Il est important de souligner que notre action demeure sous l’égide populaire, sans aucune tutelle politique.

Lors de nos différents échanges avec le président du MCAF, il a été convenu que l’appel au rassemblement s’adresse à tous les algériens. Il a été précisé également qu’à l’issue du rassemblement, les co-organisateurs se réuniraient pour former un comité qui décidera la suite de cette action.

Lorsque nous avons rejoint le mouvement, nous avons constaté qu’une partie de la communauté était un peu méfiante, craignant de se mobiliser derrière une seule association (ou une personne) qui confisquerait sa cause à des fins personnelles, scénario qui s’est répété malheureusement à plusieurs reprises.

Certaines associations n’ont pas voulu s’associer à l’appel au rassemblement, mettant en doute qui était derrière ce mouvement. D’autres ont essayé de publier des rumeurs et des informations diffamatoires pour empêcher ce rassemblement, mais au fond d’elles, elles sont convaincues que c’est le moment d’exiger la baisse des prix et pourtant leurs actions se sont réduits à des attaques personnelles.

Chacun est méfiant et refuse que la politique et les intérêts politiques ne se cachent derrière la mobilisation de certains individus ou groupes.

Pour s’armer contre toute forme d’exploitation de cette cause, nous avons proposé qu’il y ait un collectif. La cause nous appartient à tous, personne ne peut se proclamer porte-parole de la communauté à l’étranger.
En même temps, nous nous sommes interdit toute participation aux rouages politiques.

Lors de sa dernière déclaration, l’ancien ministre des transports (le premier ministre actuel) a contourné le problème de la cherté des billets en jouant sur la corde sensible du nationalisme des algériens.

N’entrons pas dans son jeu, car il ferait mieux de rappeler à l’ordre nos grands responsables algériens (et leur entourage) de se soigner uniquement dans les hôpitaux algériens, de ne pas inscrire leurs enfants dans les écoles et universités anglaises, françaises, ou américaines, d’ouvrir uniquement des comptes dans les banques algériennes et pas en Suisse, de ne pas passer leurs vacances et le jour de l’an en Europe, d’acheter des biens immobiliers en Algérie, et non en Espagne.

Ce jour-là, la communauté établie à l’étranger sera prête à parler de nationalisme et voyager avec Air Algérie !

Nous sommes en 2012 et notre marché de transport aérien et maritime sont encore gérés avec la même mentalité d’un SOUK EL-FALLAH avec le slogan « HADHA LEKMACH, EDDI WALLA KHALI » ou « ALLAH GHALEB ».

La compagnie Air Algérie a confirmé à plusieurs reprises qu’elle ne souhaite pas baisser les tarifs, incapable d’assurer une certaine ponctualité, incapable de proposer des services de qualité, incapable de prendre en charge ses voyageurs lors des grèves (tout le monde se souvient de la souffrance des familles algériennes lors de la grève de 2011).
En même temps, elle refuse au nom du « nationalisme » que les autres compagnies puissent proposer des offres compétitives au profit des algériens établis à l’étranger. Cette situation nous rappelle le proverbe algérien : « MA RAHMET, MA KHALAT RAHMET RABI TENZEL ».

Ne mélangeons pas intérêt du consommateur et nationalisme !

Notre demande est donc très claire : l’ouverture du ciel algérien à la concurrence, la suppression du duopole Air-Algérie/Aigle-Azur et des accords bilatéraux qui limitent le champ d’actions des compagnies étrangères et QUE LE MEILLEUR GAGNE.

Nous appelons la communauté algérienne ainsi que les associations qui œuvrent à la défense des droits des algériens à l’étranger à participer au rassemblement du 15 septembre 2012 à 15h devant l’agence AIR ALGERIE à Paris et à 14h à Londres.

Contact

safarDzhttp://safardz.over-blog.com/ – safardz@hotmail.fr – Tél. +33 6 58 89 17 19 Aissa ZAIBET
ALCAEE : « Association de La Communauté Algérienne à l’Etablie à l’Etranger »8, bd de Bonne Nouvelle 75010 Pariswww.alcaee.fr – alcaee@gmail.com – Tél. +33 6 42 72 19 78 Salah HADJAB
LCGB : « La Communauté Algérienne de Grande Bretagne »abuyasmin8@yahoo.com – Tel. +44 79 30 11 71 26 Salah Mohamed MARICHE
CCTA : « Collectif Contre la Cherté du Transport vers l’Algérie »
collectifccta@gmail.com – Tél. +33 6 34 49 94 40
Leyla CHERABA


Nombre de lectures: 1868 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>