DzActiviste.info Publié le sam 30 Mar 2013

REPRESSION À GHARDAIA : LA LADDH DÉNONCE

Partager

 

 

REPRESSION À GHARDAIA : LA LADDH DÉNONCE 181060_4129843539044_1308028212_n  Mr :Kamel Fekhar

 

Un certain nombre de défenseurs des droits de l’Homme,dont Kamel Fekhar membre du comité directeur de la LADDH ont été interpellés et se trouvent actuellement dans les locaux du commissariat de police à Ghardaia.

Ces interpellations musclées ont été opérées par les forces de sécurité suite à un mouvement de protestation
pacifique contre la tenue de la fête du tapis.

Les forces de sécurité ont usé de moyens disproportionnés face à une protestation pacifique.
La LADDH rappelle que la liberté de rassemblement pacifique est garantie par la constitution ,les dispositions de la déclaration universelle des droits de l’Homme et instruments internationaux et régionaux relatifs au droits de l’Homme ratifiés par l’Algérie.
La LADDH rappelle également les dispositions de la déclaration sur la protection des défenseurs des droits de l’Homme adoptée par l’assemblée générale de l’ONU en 1998 et appelle les autorités à s’y conformer particulièrement à son article 2 qui dispose » l’Etat prend toutes les mesures nécessaires pour assurer individuellement ou en association avec d’autres,de toute violence,menace,représailles,discrimination de facto ou de jure,pression ou autre action arbitraire dans le cadre légitime des droits visés dans la présente déclaration »

Cet harcellement contre les défenseurs des droits de l’Homme est une atteinte grave à ladite déclaration et aux droits constitutionnels et aux instruments internationaux et régionaux relatifs aux droits de l’Homme.

La LADDH condamne et dénonce ces harcèlements et exige la libération immédiate de toutes les personnes interpellées.

Alger le 26 03 2013
Le Président de la LADDH,
Nourredine Benissad



Nombre de lectures: 258 Views
Embed This