DzActiviste.info Publié le jeu 3 Jan 2013

Répression et interpellation des chômeurs hier à Ouargla

Partager
Les chômeurs de Ouargla et suite à l’appel lancé par la CNDDC (Coordination National pour la Défense des Droits des Chômeurs) ont organisé hier, le 02 janvier 2013, un Sit-in devant la bureau du travail régional de la même wilaya afin de dénoncer leur situation misérable et crier leurs ras-le-bol face à ce cauchemar qui ne veut pas finir.
Comme le veut la coutume, l’action a été fortement réprimée par les services de l’ordre. Une trentaine de chômeurs ont été interpellés, parmi eux, Taher Belabas, le prote parole de la CNDDC. 
Taher Belabas a été entendu ce matinpar le procureur du tribunal de Ouargla. Il a répondu aux accusations qu’elles lui ont été infligées, incitation à attroupement et troubles à l’ordre publique.
l’OADH ( Observatoire Algérien des Droits de l’Homme) et le CNLC ( Collectif National pour les Liberté Citoyennes) ont déjà lancé leurs communiqués où ils ont dénoncé la répression contre les chômeurs et ont exigé leur libération immédiate et sans condition. Ces jeunes sont détenus actuellement au commissariat de Hai Ennasr à Ourgla.


Nombre de lectures: 214 Views
Embed This