DzActiviste.info Publié le ven 6 Déc 2013

Révision du Code Pénal. Les Députés Algériens Mal Partis (point de vue)

Partager

Moh. Ibn Khaldoun

la-peine-de-mortPour calmer les esprits des citoyens, les députés révisent le code pénal, mais uniquement les sanctions pénales relatives aux affaires de kidnappings. Pendant plusieurs heures, nos députés ont discuté sur la peine capitale, faut-elle la mettre en application ou non?. Pour des raisons qui demeurent obscures, l’Algérie avait en 1993, début des actes terroristes et assassinats des élites de l’Algérie, abolie l’exécution de la peine capitale!!!!. Cette abolition a favorisée la récidive chez certains criminels et autres terroristes.

Les députés n’ont pas entamés la discussion sur les trafiquants de drogue, qui eux sont loin, beaucoup loin des kidnappeurs qui assassinent une seule personne, alors que les trafiquants de drogue assassinent tous les jours toute une génération.

L’abolition de l’exécution de la peine de mort infligée aux criminels assassins est une contrainte et atteinte aux principes de l’Islam, dont la constitution, leur réserve, respects et gratitudes. ce que les députés devront discuter en se basant sur l’Islam qui ne tolére en aucun cas l’assassinat, sauf dans les cas de légitime défense bien spécifiée, défendre l’honneur, les biens et la patrie.

Nos députés devront se rendre en visite de travail à la Malaisie, pour apprendre, comment les députés et magistrats de ce pays se sont débarrassé du trafic de drogue, des meurtres, assassinats et tous les maux sociaux, tout en respectant les principes de l’Islam.


Nombre de lectures: 1403 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>