DzActiviste.info Publié le sam 26 Oct 2013

Rumeurs

Partager

Rumeurs dans Accueil la-voix-de-son-maitre_1244103623-1-300x167

De fausses rumeurs concoctées dans des alcôves prétendument secrètes parviennent à nos oreilles comme une lancinante  litanie.

Ainsi, le groom de service(s) intronisé ( quelle triste ironie!)  Secrétaire général du glorieux Front de Libération Nationale, nous assène une vérité à laquelle il ne croit pas lui même.

Lui même?

Mais qui est-il donc, cet individu aux dents aussi longues que celles d’un requin d’eau douce? Que veut-il nous faire croire? Que l’Algérie « s’ouvre » ( enfin)   Que les dés ne dont plus pipés ? Que le président Bouteflika , primus inter pares , est un démocrate convaincu ?

C’est faire injure à 1million de martyrs et 35 millions d’Algériens qui ont compris qu’ils allaient , encore, être le dindon d’une farce grotesque et surtout indigeste dans laquelle le président Bouteflika ne veut pas Le Pouvoir mais TOUT le pouvoir.

C’est dans ce sens qu’il faut comprendre la « kherdja » médiatique du sieur Saidani dont la stature est inversement proportionnelle à sa capacité de réflexion mais surtout au poste qu’il occupe ?

Que nous dit-il, perroquet appliqué qui fait immanquablement penser à cette icône de  » la voix de son maître »?

Ainsi,  UN DEMI SIÈCLE après le  » pseudo recouvrement » de notre indépendance, il a été décidé, comme ça, sur une pichenette, de mettre fin aux activités tutélaires des  » faiseurs de rois », en l’occurrence l’obscur, ténébreux et Tout puissant DRS!!! afin de réaliser ce qui n’a jamais été voulu: Un État de droit, démocratique, fondé sur une société civile libre!!!!! Ouf!!!!!!!!!!!

Les  » lapsuces » de A. Saidani sont tellement évidents que j’aurai presque envie de le plaindre s’ils n’étaient pas portés par l’odeur nauséabonde de l’hypocrisie.

En enfourchant un nouveau cheval de bataille, disons plutôt un canasson, le SG du FLN , qui nous prend pour des imbéciles, nous révèle que ce sont des  » rois » qui ont été préfabriqués par des officines discrètes et ce depuis 50 ans. Et moi qui pensait que les élections étaient  » propres et honnêtes« !, comme disait la jolie gazelle au Roi Lion!

Petit bilan: 200 000 morts en 20 ans, une crise du logement insoluble, un taux de chômage indécent , des harragas munis d’un aller simple vers la mort, une monnaie de singe, des infrastructures désuètes et totalement inadaptées , un parlement croupion qui ne sait pas dire NON, une  » opposition » fantomatique, une presse sous très haute surveillance, une TV nationale ( lire avec l’accent du moyen orient), une école buissonnière, une inflation qui galope pour dépasser une démographie débridée, des mœurs, des valeurs civiques oubliées, des hauts fonctionnaires dont le seul souci est de gonfler un compte en banque en euros en attendant impatiemment leur mandat, des aventuriers – mercenaires promus DG, PDG, ministres, ambassadeurs, walis etc sans autre compétence que savoir courber l’échine le plus bas possible…

Chacun complètera cette liste égrenée comme un chapelet dont, ultime blasphème, se sont servis des nervis dévoués.

En 1962 nous nous appelions mon frère, ma sœur.

Frère? Que cela peut-il bien signifier aujourd’hui?

Des rumeurs? Ami entends tu?…


Nombre de lectures: 277 Views
Embed This