DzActiviste.info Publié le dim 10 Juin 2012

SESS-ENSA: PV de l’AG du 07 juin 2012

Partager
SESS ENSA El-Harrach

El-Harrach le, 10 Juin 2012

PV DE L’AG DES ENSEIGNANTS DU 07 Juin 2012

Réunis ce jour en assemblée générale dans la salle 14, les enseignants ont eu à débattre les points inscrits à l’ordre du jour. A l’issue du débat, les enseignants notent avec satisfaction la justesse de leur démarche de solidarité avec A. MEKLICHE exprimée depuis 5 mois à travers des PV des AG et des écrits transmis à la direction de l’ENSA ainsi qu’au ministère de tutelle (MESRS). La justice a fait son travail. Elle a rendu un verdict de non lieu qui rétablit notre collègue dans son honneur et sa dignité et le lave de tout soupçon de vol.
Nous appelons donc, la directrice de l’établissement de lever toutes les mesures coercitives (interdiction d’accès à l’établissement, rétablissement du salaire, reprise des charges pédagogiques etc.) sur le collègue A. MEKLICHE. Cela fera un apaisement de situation allant dans le sens des propos avancées dans le PV du conseil de direction présidé par la directrice de l’ENSA en date 15 Mai 2012 qui affirme notamment « aujourd’hui l’affaire de Mr MEKLICHE est en justice, par conséquent sa réhabilitation dans ses droits ne peut être prononcée que par la justice de son pays.-Mr MEKLICHE est suspendu de ses fonctions conformément à la réglementation qui stipule que sa situation administrative ne sera réglée que lorsque la décision de justice sanctionnant les poursuites pénales sera rendue définitive».
La communauté universitaire au niveau local et national était surprise d’apprendre que la directrice se pourvoit en cassation et fait appel. La justice ayant réhabilité Mr A. MEKLICHE dans ses droits, pourquoi donc, la directrice de L’ENSA s’acharne-t-elle contre notre collègue? Pourquoi cette cabale judiciaire et combien l’ENSA a-t-elle puisé des deniers publiques pour cette triste affaire ?
La justice a fait son travail, maintenant, à chaque enseignante et à chaque enseignant de l’ENSA de tirer les leçons et les conséquences. Vous êtes interpelés pour réagir et pour revoir vos positions avant qu’il ne soit trop tard. Aujourd’hui, la directrice de l’ENSA a provoqué une fracture au sein du corps enseignant à travers la gestion de cette affaire pour laquelle, elle est la seule responsable. Nous devons tous être vigilants pour sauver notre établissement de ce climat délétère tant que cela est possible.

SESS/ENSA El-Harrach


Nombre de lectures: 297 Views
Embed This