DzActiviste.info Publié le jeu 17 Avr 2014

Si Constantine m’était contée….

Partager

Si Constantine m'était contée… On ne présente pas Constantine. Elle se présente. Elle se découvre et nous nous découvrons. Elle éclate comme un regard à l'aurore et cours sur l'horizon qu'elle étonne et soulève. Puis satisfaite de son effet, elle se fiche dans sa gravité, se regroupe dans sa légende, Se referme dans son éternité. Les ponts et les rochers ne sont que prétextes. Les signes extérieurs d'une virtuosité qui se plait à surprendre, Le talent d'un destin de génie qui se sait d'autre raison de gloire et de respect. Cette prouesse est d'abord de la pudeur. A tout jamais ma ville s'est réfugiée derrière, L'image qu'on s'en fait. Concédant une attitude et tolérant une silhouette, Jalon entre deux infinis, elle veille sur le passé et relais du soleil, Elle monte droite au pied des espérances Malek Haddad C'est à partir de ce merveilleux poème que Je me suis inspiré, afin de donné un titre à cet émouvant diaporama , que je viens de réalisé avec des sentiments très profonds et beaucoup de peines pour notre ville que nous aimons et à laquelle nous assistons impuissamment à sa décadence au fil du temps " el âame elli irouh kheir melli iddji " Aussi je vous invite à visionner ce Montage, avec les compliments de l'auteur.


Nombre de lectures: 140 Views
Embed This