DzActiviste.info Publié le mer 28 Mai 2014

Site des Projets de Recherche CNEPRU (MESRS) : Gestion catastrophique

Partager

 

université BlidaAnnuellement, ce Site (http://www.cnepru-mesrs.dz/) est ouvert à partir du mois d’avril, avec des délais très stricts, pour que les enseignants-chercheurs déposent de nouveaux projets, soumettent des bilans annuels ou prolongent leurs projets, etc.

 

Cette année, c’est la débandade totale et répétée avec ce Site : Parfois c’est le Site lui-même qui est inaccessible, parfois après avoir validé les données, tout s’efface juste après l’indication « votre projet a été enregistré avec succès »…! Par la suite, les gestionnaires du Site au ministère affichent qu’ils donnent de nouveaux délais « stricts » et ça reprend de plus belle… Les collègues sont dans cette situation depuis l’ouverture de la session il y a près de deux mois.

 

Pour illustrer davantage cette gestion, je vous invite à lire le email suivant que j’ai reçu d’un collègue (collègue qui est chargé administrativement de suivre la soumission de ces projets dans son établissement) :

 

« Si vous voulez choper une maladie genre hypertension, voici le site web par excellence : le site des projets de recherche « CNEPRU » du MESRS. Dans les pays développés, les sites web qui concernent la recherche scientifique sont les plus performants (et c’est normal). Chez nous, c’est le contraire. Il suffit de vous connecter au site « CNEPRU » pour découvrir le prototype mondial du « sous-développement informatique » : d’abord le site ressemble aux sites web des années 1995 (et dans le monde de l’internet, 1995 est l’équivalent de la préhistoire ancienne, c’est-à-dire l’époque des Australopithèques).

 

Secundo, le site est presque toujours HS lorsque la période des soumissions des projets est ouverte. Il faut essayer de se connecter en permanence au site en espérant que le miracle se produise. En général, les essais entre 6h du matin et 00h00 sont infructueux. Et lorsque par miracle le site fonctionne (ja el ma), c’est la galère : pour soumettre votre projet, il faut remplir des formulaires et ça peut prendre plus d’une demi-heure pour le faire.

 

Cependant, il n’y aucun moyen de sauvegarde au cours de la saisie. A la fin, il faut cliquer sur le bouton valider. Vous avez 99 % de chance d’avoir une page d’erreur qui s’affiche après la validation. Il faut donc refaire la saisie à nouveau, et ainsi de suite.

 

 Valider à chaque fois en espérant que ça fonctionne. « Anta ou zahrek ». En général, c’est au bout d’une dizaine d’essais que vous réussirez à valider votre projet ou bilan. Autant dire que vous pouvez y passer toute la journée. Sans parler des messages d’erreur et illisibles qui apparaissent un peu partout sur les pages du site. Sans parler aussi de la base de données de tous les anciens projets qui a été perdue.

 

En résumé : c’est l’apocalypse. Voici donc un prototype de la recherche scientifique et des sites internet en Algérie. Aux dernières nouvelles, le site fonctionne à nouveau et la période de soumission a été prolongée au 15 juin (c’est normal, personne n’a réussi à le faire durant la période de soumission de cette année qui normalement doit se terminer demain). »

 

Cela donne une idée (notamment à notre « diaspora ») sur le temps et les nerfs qu’il faut pour (simplement) soumettre un bilan ou un nouveau projet en 2014!!!

 

**************************
Boubaker-Khaled SADALLAH


Nombre de lectures: 197 Views
Embed This