DzActiviste.info Publié le sam 14 Juil 2012

SNAPAP: communiqué d’urgence – Affaires répression des Gardes communaux

Partager

Le SNAPAP dénonce fermement la violence meurtrière exercée par les forces de l’ordre contre les manifestants pacifiques qui voulaient tout simplement atteindre El Mouradia pour interpeller le président de la république .

victime de la violente répression par les policiers lors de la marche du 11 juillet 2012 Lasfer Said âgé de cinquante six ans est décédé le 12 juillet à 11heures du matin à l’hôpital de Khemis Milana à la suite de coups et blessures portés par les policirers pour réprimer le mouvement de protestation pacifique des gardes communaux .

rappel :

Pour rappeler les autorités sur les nombreuses promesses non retenues , déposées dans une plate forme de revendications au ministère de l’intérieur ,45 milles gardes communaux ont marché 50 km de Blida vers Alger ,le 11juillet 2012.

Arrivés à Bir Khadem , plus de 2000 policiers les attendaient pour les empêcher par des moyens de force de regagner El Mouradia .

En plus de l’usage des camions à eau , les policiers ont usé d’une violence sauvage blessant gravement des centaines de manifestants pacifiques déterminés à faire entendre leurs voix .

700 éléments parmi les participants à la marche du 11 juillet 2012 ont été arrêtés et relâchés dans la même journée

44 éléments leaders ont séjourné dans des cellules exigües ou ils ont passé la nuit sur le carrelage avec le chauffage central allumé et le sol inondé d’eau , ont été présentés devant le procureur le lendemain .

Les conditions de détention ont laissé des traces physiques signifiantes sur les

Sévices corporels pratiqués par les policiers qui leur ont confisqué les certificats médicaux pour détruire les preuves irréfutables des dépassement et d’abus , les victimes ont du attendre le départ des policiers pour demander de nouveaux certificats médicaux .

Ils sont convoqués pour comparaitre devant le tribunal ,le 26 juillet 2012 pour attroupement et obstacle des voies publiques .

Pour ceux qui étaient détenus au commissariat de Oued Semar il sont subi

des humiliations et des violences .

Parmi les manifestant arrêtés ,04 sont portés disparus , leurs familles sont sans nouvelles à ce jour .

les gardes communaux des 48 wilyates ,rassemblés à blida en SIT IN permanent depuis le 11 juillet 212 ont décidé de se rendre au domicile de Lasfer Said , décidé le 12 juillet 2012 à la suite de coups et blessures ayant entrainé la mort par hémorragie interne pour soutenir la famille du défunt dans ces circonstances douloureuses .

par ailleurs il est à noter que les gardes communaux sont le corps para militaire le plus démuni vivant dans la persécution et la pauvreté la plus totale percevant toujours leur salaire précaire avec des retards non expliqués .

le décès de Lasfer Said , la disparition des quatre gardes communaux et les dépassements à l’encontre des protestataires pacifiques ne doivent pas être gardés sous silence le SNAPAP interpelle la société civile ,les militants des droits de l’homme , les syndicats autonomes et tous ceux qui militent pour l’instauration de la justice et la liberté d’expression à réagir énergiquement contre la banalisation de la violence, de la répression et l’atteinte à la dignité humaine .

La secrétaire générale

Nassira Ghozlane

COMITE DE FEMMES SNAPAP
Siége: 23 Rue Boualem ZERIAT Bel Fort ALGER
TelFax: 213 21 52 03 72
Email: femmesnapap@yahoo.fr
Blog: http://www.femmesnapap.blogspot.com
JOURNALISTE CITOYEN ALGÉRIE
http://www.jcalgerie.net


Nombre de lectures: 1386 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>