DzActiviste.info Publié le mar 20 Nov 2012

SONATRACH NE PARVIENT PAS À AUGMENTER SES VENTES À LA CHINE

Partager

L’Algérie n’a pas réussi à augmenter ses livraisons de pétrole au marché chinois. Selon une dépêche Reuters, reprise par le média koweitien Arab Times, la Chine a récemment conclu des discussions avec l’Algérie lesquelles se sont soldées par le maintien des volumes livrables inchangés à une livraison par mois. Pourtant Petro-China est l’un des principaux clients de Sonatrach laquelle espérait, selon les propos de l’un de ses directeurs commerciaux, vendre plus de brut léger aux raffineurs chinois pour l’additionner aux bruts plus lourds qu’ils achètent du Moyen-Orient. Celui-ci ajoute que si Sonatrach est un petit fournisseur, le pétrole algérien a l’avantage d’être léger et de faible teneur en soufre. D’autant plus que la Chine a récemment augmenté ses achats en pétroles lourds, et «aurait besoin de pétrole léger». Notons que les capacités de raffinage de la Chine devraient augmenter d’un million de barils par jour (bpj) cette année dans le cadre d’un plan visant à accroître la capacité totale d’un tiers entre 2011 et 2015. La plupart des exportateurs de pétrole comptent la Chine parmi leurs principaux acheteurs. Lequel pays a entraîné une croissance mondiale de la demande de pétrole pendant la majeure partie de cette décennie.

M. R.

In el Watan du 20 novembre 2012


Nombre de lectures: 307 Views
Embed This