DzActiviste.info Publié le mer 11 Déc 2013

SOS ALGÉRIENNE EN DÉTRESSE: Souhaïla Benabid «Mon sort est entre les mains de notre ambassadeur en Égypte»

Partager

Divorcée depuis un mois après un mariage qui a duré dix-neuf ans, Souhaïla Benabid, native de l’est du pays, maman de quatre enfants, vit l’enfer à Ghaza. Piégée, elle n’arrive pas à quitter le territoire palestinien via le point de passage de Rafah. Son ex- mari déploit ses « connaissances » et use de son influence pour la punir.
C’est une femme traumatisée que nous avons réussi à joindre hier par téléphone. Délestée de ses affaires et séparée de ses enfants, sans resources, c’est grâce à la générosité de quelques amis qu’elle réussit à survivre depuis un mois. Tout le monde ou presque l’évite et n’ose pas intervenir, de peur des représailles de son mari, un homme très influent dans la bande. Pis encore, l’administration locale lui met les batons dans les roues sur instruction de son ex-mari, directeur des affaires des ex-prisonniers et un cadre influent du Hamas qui contrôle la bande de Ghaza. « Pour avoir mon acte de divorce,


Nombre de lectures: 482 Views
Embed This