DzActiviste.info Publié le ven 25 Avr 2014

Sur les traces de Cerventès (source Liberté DZ)

Partager

L’Institut Cervantès a organisé une visite guidée, mercredi passé, à travers le périple et l'histoire du célèbre auteur de « Don Quichotte », Miguel Cervantès à Alger. Né à Alcazar de San Juan (Espagne) le 29 septembre 1547, l’auteur est mort à Madrid (Espagne) le 23 avril 1616, la date choisie par l’UNESCO pour célébrer la « journée du livre ». Miguel Cervantès a vécu cinq années à Alger (de 1575 à 1580, durant lesquelles il a tenté de s’évader…cinq fois .Il avait été capturé, avec son frère Rodriguez, le 26 septembre 1575, par les corsaires algériens commandés par le Raïs Arnaout Mami. Destination, Palais des Raïs, Bastion 23, l’une des preuves physiques du prolongement de la Médina d’Alger (Casbah) jusqu’à la mer, la cité où Cervantès a vécu. L’auteur l’appelait d’ailleurs, « Arche de Noé » comme le précisait le guide « car il y avait tout dans cette ville, elle était cosmopolite, il y avait un brassage de cultures », informe Hamid O.

Puis Bab Djedid, une des six portes d'Alger, « toutes ses portes étaient fermées à la tombée de la nuit et rouvertes qu'au petit matin », indique le guide. C’est ce qui rendait la tâche plus difficile à Cervantès, à chaque fois qu’il tentait de s’enfuir. « A l’époque pour toute tentative d’évasion on coupait soit les doigts, soit la main, le pied, le nez, l’oreille, ou carrément la mort », relate le guide. Mais Cervantès était à chacune de ses tentatives gracié car « son prix était important ». Il est à souligner que le captif était considéré comme une importante « monnaie d’échange » entre la régence d’Alger et l’Espagne.

Dernière piste, « La Cueva », une grotte se trouvant à Belouizdad (ex-Belcourt). Miguel Cervantès s’y est caché un bon bout de temps pour planifier sa fuite. L’ironie du sort ne l’a pas épargné, puisqu’il se fait capturer par les hommes du Dey, après avoir eu vent de ses desseins. Après avoir passé cinq années à Alger, sa rançon a enfin été payée par ses proches, et il fut « expédié » en Espagne, en 1580, où il a écrit « Don Quichotte de la Manche », publié en 1605 et 1615.


Nombre de lectures: 170 Views
Embed This