DzActiviste.info Publié le lun 3 Nov 2014

Test de vérité pour la justice algérienne

Partager

justice21-300x242PLUSIEURS AFFAIRES CRIMINELLES SERONT JUGÉES EN 2015

Le Soir d’Algérie, 2 novembre 2014

Plusieurs affaires relevant de la criminalité et jusque-là pendantes au niveau de la Cour suprême ont été renvoyées devant des cours d’appel et autres tribunaux criminels pour être jugées. D’autres, par contre, à l’instar de l’affaire Khalifa, acte deux, dans l’attente d’être programmées, sont attendues à l’aube de l’année 2015.

Abder Bettache – Alger (Le Soir) – L’actualité judiciaire sera très animée en cette fin d’année et à l’entame de l’année prochaine. Le secteur de la justice sera plus que jamais sous les feux de la rampe.

En effet, plusieurs affaires liées à des scandales de corruption sont dans l’attente d’être jugées. Ainsi, les affaires de l’autoroute Est-Ouest, Sonatrach 1, ABM-DGSN, l’assassinat d’Ali Tounsi, de l’ex-directeur de l’Ecole supérieure de police, pour ne citer que celles-là, constitueront les attractions de la prochaine année judiciaire. Une année judiciaire dont le coup d’envoi n’a toujours pas été donné, mais qui sera très riche en rebondissements. L’enjeu est de taille. Il s’agira d’un véritable test pour la justice algérienne sous l’ère Tayeb Louh.

En effet, après plusieurs batailles et autres procédures judiciaires, place au traitement de plusieurs affaires qui avaient défrayé la chronique. La plus en vue est l’affaire Khalifa, acte 2, où le principal mis en cause, l’ex-golden boy algérien, sera appelé à s’expliquer sur plusieurs dossiers dont certains sont toujours au stade de l’instruction.

D’autres affaires et pas des moindres sont également annoncées. Il s’agit de celles liées aux scandales de l’autoroute Est-Ouest et de Sonatrach 1. Des affaires largement médiatisées et dont, aujourd’hui, le dénouement est très attendu par l’opinion publique. La Cour suprême a statué et rendu son verdict sur les différents pourvois en cassation.

Les deux affaires sont renvoyées devant les tribunaux criminels. A ce titre et sauf rebondissements de dernière minute, le jugement de ces deux affaires est attendu au premier semestre de l’année 2015. Idem pour l’affaire de l’assassinat de l’ex-directeur général de la Sûreté nationale, feu Ali Tounsi. Une affaire face à laquelle la justice est appelée à faire toute la lumière et déterminer la responsabilité du présumé coupable. Mais en attendant que le tribunal criminel près la cour d’Alger fasse toute la lumière sur cette affaire, il est prévu que cette même juridiction statue sur une autre affaire, où le présumé coupable de l’assassinat de l’ex-directeur général de la Sûreté nationale, Chouaïb Oultache, doit s’expliquer.

Il s’agit de l’affaire opposant la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) à la société privée ABM spécialisée dans la vente de matériel informatique. En somme, l’année 2015 sera une année qui déterminera les contours des années à venir.

A. B.


Nombre de lectures: 964 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>