DzActiviste.info Publié le jeu 8 Nov 2012

TISSEMSILT, Pagaille à l’état civil

Partager

Au niveau de la commune de Tissemsilt, c’est le brouhaha généralisé au niveau des services d’état civil, la pagaille est indescriptible et le citoyen assiste, désabusé, à une dégradation du service public. Une indescriptible anarchie règne ces derniers jours dans la plupart des guichets de l’état civil du chef-lieu de wilaya. Preuve d’une mauvaise prestation de service .Importe peu si on est handicapés, malades ou personnes âgées, faire la chaîne des heures de plus de quatre heures pour avoir une fiche familiale ou un autre document de l’état civil. Cependant, c’est le phénomène de favoritisme qui hérite le plus les citoyens qui assistent, médusés, à des passe-droits qui disent long sur un mode de fonctionnement bureaucratique. Des témoignages de citoyens recueillis hier, par nos soins, montrent combien ces passe-droits ralentissent le service et handicapent la bonne marche du système ; mis en place, sans ces interventions, le service aurait pu fonctionner normalement.

« Nous constatons que les agents s’occupent des demandes de leurs proches et de ceux ramenés par leurs collègues, c’est indigne d’une administration qui veut se faire respecter, regrettera un autre citoyen ». Devant cette situation, les nombreux citoyens que nous avons sollicités, ont lancé un appel au wali de Tissemsilt et au chef de daïra de Tissemsilt pour une visite inopinée qui lui permettra de faire un constat sur la situation et partant prendre les mesures qui s’imposent. C’est la catastrophe au niveau des différents guichets de l’état civil à Tissemsilt où rien n’est décidé à être fait en vue de mettre en place des conditions adéquates d’accueil des citoyens dans le besoin de se faire procurer les différents documents et autres pièces administratifs nécessaires aux différents dossiers liés aux différentes inscriptions scolaires et universitaires où autre inscription au concours.

C’est pratiquement le même triste spectacle qui s’offre en cette occasion et des longues et interminables chaînes sont observées dès les premières heures du jour devant les guichets. La délivrance de ces différents documents administratifs représente un réel calvaire pour le citoyen qui ne sait plus où mettre de la tête avec le favoritisme, le populisme et le passe-droit. Ce service d’état civil de la mairie de Tissemsilt est déjà handicapé par un manque flagrant de personnel qualifié. Le climat du désordre a suscité le mécontentement des gens de différents âges qui sont venus pour retirer leurs documents personnels. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux ont dénoncé le comportement de certains proposés aux guichets tels le dénommé (MAHDI) qui fait le populisme. Mais ce qui attire l’attention, c’est que cet employé se permet de faire passer directement ses amis et ses connaissances avant les citoyens qui faisaient la chaîne, alors que de nombreux usagers patientent dans de longues chaînes, attendant péniblement leur tour. Selon le témoignage de nombreux usagers de l’Etat civil, «ces pratiques sont constatables au quotidien».

«Il est temps que les nouveaux élus songent à mettre de l’ordre dans des guichets car la situation devient agaçante et parfois insupportable », dira un enseignant retraité. Jusqu’à quand va durer cette mascarade? Il est temps de prendre en charge sérieusement le citoyen. Que cet agent cité plus haut ne fait pas leur travail convenablement, il délivre des pièces administratives (extrait de naissance, fiche familiale, fiche individuelle), uniquement à des personnes qui ont des relations avec lui ou ayant un lien de parenté avec ce proposé au guichet. Les collectivités locales sont interpellées en tant qu’acteurs de mettre de l’ordre dans les services d’Etat civil. Par ailleurs, cet agent a été dénoncé par des administrés à Tissemsilt auprès du secrétaire général de l’APC de Tissemsilt.

B. HAMOUDI
Lecarrefour-algerie.com


Nombre de lectures: 2736 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>