DzActiviste.info Publié le jeu 15 Mar 2012

Tizi-Ouzou: DEMISSION COLLECTIVE DE L’U D R ET DEMARCATION DU M P A

Partager

Tizi-Ouzou: DEMISSION COLLECTIVE DE L’U D R ET DEMARCATION DU M P A dans Non classé benyounesNous, signataires de la présente déclaration, voudrons apporter des clarifications publiques sur les motivations de notre démarche, qui consiste à notre démission collective de l’U D R et surtout notre nette démarcation et distance du M P A dont Amara Benyounes est secrétaire général. Les raisons de notre initiative sont d’ordre politique et s’articulent essentiellement autour de quelques vérités ne souffrant d’aucunes ambigüités.

Il s’git d’abord de l’inconsidération qu’affiche M Benyounes à l’ensemble des militants ayant cru construire une alternative politique en lançant l’U D R avec comme socle les valeurs de la Démocratie et celles de la République, avérées en définitif, comme étant de la poudre aux yeux et que le seul mobile n’est autre que la promotion politique du chef pour un strapontin gouvernemental. Depuis les élections législatives de 2007, où la formation politique de M Benyounes, a connu un cinglant revers, les militants sont restés livrés à eux-mêmes, entièrement coupés de la Direction du parti des années durant et qu’aucun contact n’est entretenu, pour la suite à donner à notre parti en construction et en attente d’agrément. La désillusion et surtout la déception se sont confortablement installées jusqu’à générer une déroute totale sans susciter la moindre inquiétude des dirigeants du parti.

             LA KABYLIE N’INTERESSE PLUS  AMARA BENYOUNES

Le changement de sigle du parti renseigne d’abord sur le recul de l’identité politique du parti qui signe un glissement purement populiste en cédant sur les valeurs essentielles comme la démocratie et la république, contre le gré des convictions de tous les militants en totale désapprobation de cette compromission. La Kabylie n’est guère reprise en compte dans le dernier congrès qui a vu la création du M P A, seulement une dizaine de volontaires politiques a pris part, pour enfin voir seulement élire 04 membres au conseil national et repêcher 02 autres, qui sont militants de la première heure du parti. Les membres fondateurs du parti U D R de Tizi-Ouzou sont délibérément évacués et qu’aucun militant de Tizi-Ouzou n’est retenu dans les textes fondateurs du M P A.

De plus, à l’approche des élections législatives du 10 mai prochain, le M P A à Tizi-Ouzou, en difficulté d’établir une liste ,la direction n’a pas fait mieux que de retenir comme tète de liste un militant d’une formation politique enracinée dans la région et en contradiction totale des visées stratégiques du programme du M P A. Le choix dévolu par la direction du M P A et contre la volonté des militants tenus en marge, sur le tete de liste est motivé par l’illusion que son nom portera dans la campagne, du fait qu’il n’est autre que le cousin du leader du F F S, cette démarche a révélé à plus d’un titre le lâchage de M Benyounes non seulement des militants qui ont cru en lui mais pire la Kabylie est evacuée de son tableau de bord politique. Pour toutes ces raisons citées, car d’autres plus fracassantes existent et seront révélées en temps opportun, nous, douze militants dont des membres fondateurs de l’U D R depuis 2004, déclarons notre démission de l’U D R et notre nette démarcation du M P A.

                                                                                                    DOUZE EX MILITANTS DE L’U D R

Kamel Daoudi, Salah Tiza, Samir Yahia-Cherif, Saïd Fellag, Rabah Ourad, Aggar Boussaâd, Madjid Tiza


Nombre de lectures: 277 Views
Embed This