DzActiviste.info Publié le jeu 22 Mar 2012

toulouse…. d’origine algérienne ?

Partager
Le Talmud et la Tora selon Bob le Lisse !
Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr
Tueur présumé de Toulouse. Et son scooter, il est…

… d’origine algérienne ?

Dalil Boubekeur! Ah ! Dalil Boubekeur ! Jusqu’où ira le vénérable recteur de la Mosquée de Paris ? Je pose cette question, parce que là, à chaque fois que ce monsieur apparaît à l’écran, se pointe devant un micro et une caméra, je me tiens le ventre très fort. Tellement je suis pris de spasmes. Déjà, l’autre jour, dans le débat sur la viande hallal, j’ai cru que Bob le Lisse allait craquer et admettre que finalement, après moult réflexions, après consultation du personnel qui sert le thé dans la cafétéria de la Mosquée de Paris, il s’avère que la viande de porc est hallal. D’ailleurs, heureusement que cette parenthèse a été plus ou moins vite fermée, car à une journée près, Bob le très Lisse aurait été jusqu’à bouffer une tranche de Herta pour prouver sa bonne volonté à l’endroit de l’Elysée et du candidat Sarko. Et puis, là, ces toutes dernières heures, avec la tuerie de Toulouse, Bob le Lisse a tapé fort, très fort. A côté de lui et de son enthousiasme compassionnel, le Grand Rabbin de France, le patron du consistoire juif et le président du CRIF passaient pour de tièdes défenseurs de la mémoire des enfants assassinés à Toulouse. J’ai même cru un instant que Bob le Lisse allait engueuler tout le clergé juif pour ne pas avoir assez mouillé leurs prunelles face à ce drame. Des gens présents sur place m’ont assuré sous le couvert de l’anonymat que Bob le Lisse aurait vertement rappelé au Grand Rabbin des passages du Talmud qui obligent à s’arracher la peau du cou et à se griffer les avant-bras en temps de deuil. Je ne sais pas pour vous, mais moi, très sincèrement, je pense que quelqu’un devrait parler à Bob le Lisse. Ô ! Lui parler très gentiment. Sans animosité. Juste lui expliquer ce qu’est le dialogue des religions, ce que veut dire la tolérance partagée, et ce qu’implique à ce niveau-là de responsabilité œcuménique le fait d’en rajouter des couches, tous les jours dans la concession quasi servile. Chouïa, ya sahbi Bob ! Je ne suis pas un modèle de religiosité, mais j’ai souvenance tout de même, car pas complètement ramollo du ciboulot, de déclarations du consistoire juif, du CRIF et des autres organisations du culte israélite en France sur les massacres d’enfants palestiniens par l’armée de Tel-Aviv. Déclarations qui ne péchaient pas, si je ne m’abuse, par excès de compassion envers ces chérubins de Ghaza trucidés, mais qui insistaient par contre sur le droit d’Israël à se défendre en toutes circonstances. Les mêmes contre lesquels se frotte aujourd’hui de manière énamourée notre Bob le Lisse dédouanaient allègrement les commandos de Tsahal auteurs de boucherie d’enfants. Bien évidemment que tout meurtre est condamnable. Des milliers ou juste trois. Mais Khouya Bob, personne ne t’interdit de condamner. Condamne, Khouya Bob, condamne. Mais arrête un peu avec ce tic énervant que tu as de vouloir nous mettre tous des kippas sur la tête. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue. 
H. L.


Nombre de lectures: 306 Views
Embed This