DzActiviste.info Publié le mar 12 Nov 2013

Trouh Nanak, Fakakir… Les phrases cultes de Sellal ou les « Selaliat de l’oncle Sellilo »

Partager

Lilia Oufella
TSA 12 11 2013

5734ccbbcc4bd04e97372ff3dad99251_XLLes discours décalés du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, font le buzz sur les réseaux sociaux. « Trouh Nanak » et « Fakakir » sont les deux expressions qui circulent le plus ces derniers jours. Si les phrases du Premier ministre en amusent beaucoup, d’autres sont inquiets de cette légèreté.

Lors de ses derniers discours à Sétif et Adrar, Sellal avait utilisé un mot et une expression qui ont marqué beaucoup d’Algériens. À Adrar, il a relaté sa conversation avec un cheikh de zaouia qui lui demandait si Bouteflika allait partir. « Je lui ai répondu clairement que Bouteflika ne partira pas et que les zaouïas se multiplieront davantage. N’était le respect que je lui devais, j’allais lui dire : c’est Nanak qui partira ». Toujours à Adrar, le Premier ministre a lancé un autre mot, « Fakakir ».

Sur les réseaux sociaux, le jugement est sévère, aussi bien sur le fond que la forme des déclarations du Premier ministre. « C’est à l’École nationale d’administration qu’on vous a appris Nanak ? », interroge Salima sur Facebook. « Ça fait du mal au cœur, notre pays ne mérite pas ça », regrette Amel. Pour le blogueur Samir Hchicha, Sellal rabaisse le niveau de ceux qui gouvernent l’Algérie. « Avec ce gars on ne risque pas de s’ennuyer par tant d’idioties à l’image du régime qu’il représente », note-t-il. « Incroyable, mais vrai. Je n’arrive pas à croire ce qu’il a dit. C’est ceux-là qui nous gouvernent alors ? », écrit Nacer sur Facebook.

« Venant d’un ancien ministre de la Santé c’est alarmant et très grave, ça démontre son incompétence dans ce domaine », note Hichem sur Twitter. Le journaliste Fayçal Métaoui se demande pourquoi organiser des élections si Bouteflika ne part pas. « Puisque Bouteflika « ne partira pas » selon le Premier ministre Abdelmalek Sellal, à quoi bon organiser des élections présidentielles ? », s’est-il interrogé sur le même réseau social.

D’autres internautes ne trouvent pas de mal à ce que leur Premier ministre blague et considèrent même qu’il est le meilleur dans ce registre. « Il n’y a que Sellal qui nous amuse », avoue Souma sur Facebook. « Sellal est le responsable le plus modeste », selon Rafik. « Sellal est un homme cultivé que vous le vouliez ou pas », estime Nadjib. Pour Amitaf, le plus important c’est ce que Sellal fait et non pas ce qu’il dit. Plusieurs internautes ont tenté d’expliquer que, par « Fakakir », Sellal voulait parler des systèmes de distribution d’eau utilisés dans le Sud.

Les internautes font des blagues avec les phrases de Sellal

Sur Facebook comme sur Twitter, les phrases de Sellal inspirent beaucoup les internautes. Des pages commencent à être lancées sur Facebook comme « Selaliat de l’oncle Sellilo », qui reprend tous les discours et les phrases prononcés par le Premier ministre, regroupe déjà 4 543 fans alors qu’elle n’a été créée que le 9 novembre dernier. Des caricatures sur les déclarations de Sellal sont également partagées. Sur l’une d’elles, on voit un agent des services de renseignements américain, écoutant le discours de Sellal, qui essaie de trouver le mot « Fakakir » dans le dictionnaire sans succès. « Fakakir, je n’ai trouvé ce mot dans aucun dictionnaire », dit l’agent.

Dans plusieurs pages, des rubriques comme « Sellal du jour », « Les phrase cultes de Sellal », etc. sont postées. Sur Twitter le Hashtag « #TrouhNanak » a été créé dans lequel les twittos font de nombreuses blagues avec cette expression. « Abdelmoumène Khalifa : Je veux aller passer mes vacances à Monaco. L’Interpol : Trouh Nanak », ironise Nina. « Obama : on doit intervenir en Syrie. Poutine : Trouh Nanak », blague Hichem. « Rachid Nekkaz « Je veux supprimer le service national obligatoire » Sellal: Trouh Nanak », s’amuse Seif Eddine.


Nombre de lectures: 4783 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 3 Comments
Participer à la discussion

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>