DzActiviste.info Publié le mer 12 Sep 2012

Un autre film haineux contre le prophète de l’Islam

Partager
                              

Curieusement, à chaque fois qu’une certaine violence islamique semble s’apaiser, une provocation est initiée par des milieux, toujours liés aux sionistes, aux évangéliques, et aux sionistes chrétiens, pour attiser de nouveau les haines et les rancoeurs. Toujours de la même manière. En s’attaquant à ce qu’il y a de plus sacré chez les musulmans. Leur prophète.
Cette fois-ci ne déroge pas aux autres.

Un Israélo-américain, Sam Bacile, Bacile le bien nommé, virus infect, promoteur immobilier de son état, qui ne cache pas sa haine de l’islam, des musulmans, et des Palestiniens de toutes religions, vient de réaliser un film, en fait un condensé d’outrages les plus inimaginables contre le prophète de l’Islam. Quelqu’un aurait voulu, délibérément, et de toutes ses forces, provoquer l’indignation des musulmans, et les pousser à la violence, qu’il n’aurait pas fait autrement.
Dans ce cloaque qui tente de se faire passer pour un film politique, on aura tout vu, tout entendu, le Prophète Mohamed, que le salut soit sur lui, est insulté, vilipendé, rabaissé, humilié, traité de tous les vices. En vérité, ce qui transparaît le plus dans ce film, malgré les efforts de ce réalisateur acrimonieux, ce ne sont pas tant les injures faites au prophète de l’Islam que la haine débridée que lui vouent les sionistes.
Ce sont ces derniers qui ont totalement financé cette ordure.  Une quinzaine de juifs américains, qui s’affirment sionistes jusqu’au trognon, ont offert plus de cinq millions de dollars pour la réalisation de cette provocation. La presse sioniste américaine s’est, elle aussi, totalement investie dans la promotion de cette chose.
Des manifestations de colère ont éclaté en plusieurs endroits du monde musulman. Particulièrement en Egypte et en Libye, où des groupes armés sont passés à l’action, la nuit du mardi au mercredi, dans un attentat contre le Consulat américain à Benghazi. L’ambassadeur américain et trois autres de ses compatriotes ont été tués.

La coupe est pleine ! Cette fois-ci, on ne fera pas croire que c’est une question de liberté d’expression, et que les musulmans sont des gens intolérants et violents. Ce serait déformer l’amère vérité.
Car en vérité, ce sont les sionistes et leurs valets évangéliques qui font tout pour entretenir la haine et la violence entre les peuples. Avec la complicité chafouine de la Saoudie. Et pendant que les esclaves des sionistes leur tirent les marrons du feu, ces Américains qui ne savent pas en quel mépris ils sont tenus, eux qui se font leurs victimes expiatoires, les musulmans, de leur côté,  continuent de tomber dans le piège qui leur est tendu par les mêmes milieux, en jouant le rôle affreux qui leur est dévolu. Celui de foules échevelées et vociférantes.

Cela suffit ! Les musulmans ont la possibilité de se faire respecter. En commençant par se débarrasser des traîtres qui s’imposent à leur tête. Le printemps des peuples doit connaître son prolongement naturel. Les musulmans sunnites doivent s’allier  à leurs frères chiites, pour débarrasser leur vie des monarques et des dirigeants musulmans qui l’infestent, et qui sont aux pieds des sionistes. C’est l’occasion d’un autre printemps. Il ne faut pas la laisser passer.
Le temps est venu d’user de l’arme des hydrocarbures.
Les peuples doivent se révolter contre leurs dirigeants, et imposer un boycott de la production hydrocarbure, quitte à crever de faim. Plutôt crever de faim que de continuer de servir d’épouvantail et de souffre-douleur à des sionistes haineux. Pratiquants ou non, laïcs ou non, les musulmans du monde entier doivent entrer en résistance, et mériter le droit au respect.
Par tous les moyens dignes de l’Homme !

D.Benchenouf


Nombre de lectures: 342 Views
Embed This