DzActiviste.info Publié le mar 1 Oct 2013

Un billet sur les Mozabites que j’avais publié sur InfoSoir en 2003

Partager

   

MZab, civilisation unique depuis des millénaires

 

Oui notre pays est bien mal en point. Mais il y subsiste pourtant des patrimoines merveilleux !

Nous ne dirons jamais assez combien des hommes ont pu lutter à contre-courant pour préserver dans un climat délétère généralisé, des vertus et des valeurs ancestrales. C'est le cas de l'admirable communauté mozabite. Les Algériens peuvent, en effet, se flatter de compter parmi eux des hommes parmi les plus vertueux, les plus utiles et les plus intègres de toute l'humanité.

 

Leur discrétion et leur grande humilité sont telles que ces compatriotes sont très peu connus ou alors si mal. Les Mozabites habitent cinq villes, dont Ghardaïa, dans la vallée du M'zab, au nord du Sahara, où ils se sont réfugiés après la terrible destruction de Tahert la Rostémide.

Les Mozabites sont très pratiquants, mais sans aucune ostentation. Ils sont très solidaires les uns des autres et vous ne verrez jamais l'un des leurs mendier ou être contraint de voler pour nourrir les siens. Ils sont presque tous des commerçants très actifs aux quatre coins du pays.

Le travail est pour eux un acte de foi. Ils ne pratiquent jamais la tromperie. Ils sont la rectitude même. Ils sont d'une sobriété exemplaire, au point qu'il n'est pas permis aux membres de leur communauté de faire étalage de leurs richesses.

Ils préfèrent s'offrir le luxe discret à l'intérieur de leurs demeures ou de leurs maisons d'été et rouler dans des voitures utilitaires, les plus discrètes possibles. Non pas parce qu'ils craignent le fisc, mais parce qu'ils abhorrent le gaspillage et qu'ils considèrent comme un péché mortel le fait d'étaler ses richesses devant les démunis. Même leurs mariages sont strictement normalisés. Il n'est pas permis de régaler les convives plus que les plats convenus. Chorba et couscous. Pour éviter que les moins fortunés ne se ruinent en dépenses superflues.

Lors des mariages collectifs, des jeunes, issus de familles riches, se portent volontaires pour la même cérémonie, juste pour que ceux qui ont été mariés par la communauté ne se sentent pas humiliés.

Il règne chez les Mozabites une discipline et une rigueur à toute épreuve. Même les femmes ont leur hiérarchie et leur propre organisation.

Malheureusement, la terrible dévastation de la société algérienne n'est pas restée sans impact dans cette remarquable communauté. Ils ont accusé avec beaucoup d'amertume que des jeunes Mozabites aient succombé au chant des sirènes de la débauche et de la vanité. Mais ils n'ont jamais hésité à se séparer du membre corrompu, même si cela leur a coûté en larmes et en deuil.

Leurs autres compatriotes seraient sidérés de les connaître vraiment. Les Mozabites sont dignes du plus grand respect. Ils ont d'autant plus de mérite qu'ils ont toujours méprisé ce qui est vain et futile.

Merci à eux d'exister.

 

article INFOSOIR

Anouar B.(Pseudo de D.Benchenouf sur InfoSoir)

 


Nombre de lectures: 400 Views
Embed This