DzActiviste.info Publié le mer 10 Oct 2012

Un comité national de soutien au journaliste Halit Samir est né

Partager
Un comité national de soutien au journaliste Halit Samir est né, appelle à une forte présence à l’audience de ce dernier et qualifie le procès, d’atteinte à la liberté d’expression. 

Dans leur communiqué, ils disent que le journaliste Halit Samir, comparaîtra devant le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, le dimanche 14 octobre2012 pour « diffamation », suite à une plainte déposée par le gérant de la clinique privée « Les Amandiers », dans la wilaya de Tizi-Ouzou, mettant en cause, la parution d’un article expliquant l’implication de cette structure suite aux déclarations du père de la victime.
Le journaliste ayant traité l’affaire de la jeune fille A. Ait Idir disparue puis retrouvée morte mutilée au mois de juin 2011, avait rapporté les soupçons que portait l’entourage de la jeune fille contre la clinique en question quant à un trafic d’organes. Le gérant avait déposé sa plainte en novembre 2011 sans passer par les procédures de mise au point ni démenti comme le prévoit la loi en la matière.

A rappeler que Samir Halit a été déjà entendu par les services de police de la 4ème Sûreté urbaine de Tizi Ouzou. L’association des journalistes et correspondants de Tizi Ouzou (AJCTO) avait dans un communiqué rendu public, le lendemain de sa convocation, dénoncé «une atteinte à la liberté d’expression» et exprimé l’indignation.


Nombre de lectures: 396 Views
Embed This
Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. Ali Fa Ak dit :

    C HALIT