DzActiviste.info Publié le mer 18 Sep 2013

Un hymne mélancolique pour la capitale, Alger le cri de Samir Toumi

Partager



«De ma terrasse, je vois Alger comme mon reflet, complexe, impénétrable, moi éclaté, choc culturel, choc du relief. Alger est belle et nauséabonde, tout à la fois» Entre amour profond de la ville et amertume face à la dureté d’y vivre, Samir Toumi évoque dans Alger, le cri, son premier livre[…]


Nombre de lectures: 567 Views
Embed This