DzActiviste.info Publié le mer 20 Mar 2013

Un ignoble crime pour une place de parking transformé en problème politique par les reliques de « l’éradication » !

Partager

presse de la chittaLa désinformation dans toute sa laideur de certains plumitifs, reliques nostalgiques de la sinistre éradication des années 90.
Le 17 mars dernier, un citoyen de Bouzaréah  employé à l’ENTV est mortellement blessé par arme blanche par un pseudo-gardien de parking sauvage pour avoir refusé de le payer!!! Le criminel est arrêté par les services de sécurité.
Aussitôt des plumitifs, nostalgiques de l’éradication, montent sur leurs grands chevaux pour pondre un « communiqué »  dénonçant le crime perpétré par un « terroriste repenti » et exigeant   »une peine exemplaire contre le terroriste récidiviste » pour que ne sévissent plus   »ces vampires intégristes ». Un vocabulaire dégoulinant de mensonges et de haine!

Ci-dessous l’article de presse de TSA relatant objectivement les faits (que nous avons confirmé auprès d’un ami voisin de la victime à Bouzaréah) et le communiqué haineux du « syndicat » qui nous rappelle étrangement la « Radio des Mille collines » rwandaise.

Allah Yahdina.

========================================

Le meurtrier a été arrêté

Un technicien de l’ENTV assassiné à cause d’une place de parking à Bouzaréah

Hadjer Guenanfa

 TSA 18/03/13

Le technicien monteur au service du journal télévisé de 20 heures à l’ENTV, Tarek Goulmamine, a été mortellement poignardé au niveau de l’abdomen, dans l’après-midi du dimanche 17 mars vers 15 heures, par un homme âgé de 50 ans, a indiqué à TSA, ce lundi 18 mars, une source sécuritaire. « L’auteur présumé a été immédiatement identifié et interpellé par les forces de la police de la sûreté de daïra de Bouzaréah », précise cette source qui ajoute : « il sera présenté demain au parquet de la République ». L’auteur présumé de cet assassinat n’est pas un repenti comme l’a indiqué le Syndicat national des journalistes (SNJ) dans un communiqué, a assuré la même source sécuritaire.

Le technicien de l’ENTV a été assassiné en raison d’une dispute autour d’une place de parking, selon ses proches. « Un problème de stationnement dans un parking à Bouzaréah où habitait la victime », affirme Madjid Sellamna, réalisateur à l’ENTV. « Nous n’avons pas pu encore contacter la famille. Ce sont des collègues à lui qui nous ont raconté », a-t-il ajouté.
Âgé de 35 ans et père de trois enfants, M. Goulmamine a succombé ce lundi à ses blessures, après être resté plusieurs heures dans le coma. « Il sera enterré demain », précise M. Sellamna.
Le SNJ « exige une peine exemplaire contre le terroriste récidiviste pour que plus jamais ces vampires intégristes, qui ont déjà lourdement endeuillé la corporation, en particulier, et tout le pays, en général, ne sévissent ».
============================================
Communiqué du « syndicat »  national des journalistes (SNJ) :
 Communiqué | 18/03/2013

C’est avec une grande consternation que le Syndicat national des journalistes a appris l’assassinat, à l’arme blanche de notre confrère Tarek Goulmamine, technicien monteur au service journal télévisé de l’ENTV.

Le défunt a succombé, aujourd’hui, lundi ,18 Mars 2013 à de graves blessures que lui avait occasionné l’arme d’un terroriste “repenti”, vendredi dernier. Il nous quitte à l’âge de 35 ans, laissant derrière lui trois enfants en bas âge.

En cette douloureuse occasion, le Syndicat s’incline à la mémoire du défunt et tient à présenter ses plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu’au Directeur général et tous nos confrères de l’ENTV.

Il exige par ailleurs, une peine exemplaire contre le terroriste récidiviste pour que plus jamais ces vampires intégristes qui ont déjà lourdement endeuillé la corporation en particulier, et tout le pays en général, ne sévissent.


Nombre de lectures: 308 Views
Embed This