DzActiviste.info Publié le mer 14 Nov 2012

Un pays malade de ses dirigeants : l’exemple du sort de la diaspora algérienne en France

Partager

«…Depuis toujours, Paris est la
retraite dorée de [la] nomenklatura [algérienne] en faillite. Plus Alger
dénonce le rôle occulte de la
France, plus les dirigeants algériens se précipitent à Paris
pour préparer un avenir menacé.» 

Nicolas Beau

Par Lyes Akram
Quand
on sait que la diaspora algérienne en France est évaluée à environ 2 millions
de personnes, voire plus, on est amené à s’interroger sur la raison de sa
faiblesse, et même de son insignifiance totale, dans la politique…

Lire la suite sur Le Blog de Lyes Akram


Nombre de lectures: 159 Views
Embed This