DzActiviste.info Publié le sam 16 Nov 2013

Un poème nommé Alger, vue par Mustapha Toumi en 1967

Partager



Avant de vous plonger dans ce texte sublime, lisez-donc l’encadré ci-dessous… «C’est vrai, Malek Haddad a raison, Alger n’est pas Alger. Alger n’est plus Alger. Alger proteste, Alger s’agite, Alger s’agrippe, mais sa supplique est vaine : la poésie se meurt à tous les caniveaux. On ne se[…]


Nombre de lectures: 283 Views
Embed This