DzActiviste.info Publié le dim 8 Déc 2013

Une Saoudienne exige de son futur époux qu’il l’épouse avec ses deux meilleures amies

Partager

Notes perso/ au dela du coté ridicule de l’information, du moins pour ceux qui ont une culture en dehors de la sphère musulmanne, la question de la Femme est centrale dans le Monde Islamique comme tout un chacun l’a bien compris

cette femme saoudienne vient de (dé)montrer si besoin est, que Nous n’avons fait pour l’instant qu’éffleurer les contours de la question de la vraie place de la Femme dans la société, se voiler derrière le dogme de la religion pour garder le speudo ‘avantage’ du statut-quo a des limites que cette femme ou tout autre membre d’une ‘minorité’ va forcément dévoiler tôt ou tard, il y va de la survie d’une société

L’Histoire des sociétés est ainsi faite, et l’islamique en particulier,du moment qu’elles ne sortent pas du ‘cadre légal’ et le legal en Islam est trés large, de nouvelles traditions surgissent régulièrement je ne sais d’ou, entre autres de l’imagination des individus comme cette femme farouche, il en faut aussi un certain degré de bravoure, de culot et aussi sans doute beaucoup d’amour dans le combat pour que les initiatives soient accéptées, et du coup ainsi crées sinon imposées de nouvelles traditions…. par la jurisprudence !

ceci dit, malgré les multitudes de sociétés différentes, le Monde actuel n’est pas fait, pour l’instant du moins, pour ce genre de ‘plaisanteries’,bien que la polygamie sous sa forme ‘traditionnelle’ marche encore un peu sous nos cieux….cléments, mais alors pour qui au fait ?

Une Saoudienne exige de son futur époux qu’il l’épouse avec ses deux meilleures amies

Cette demande de mariage qui sonnait comme un ultimatum n’a guère laissé de choix au futur époux qui en fut tout ébaubi, une Saoudienne a consenti à s’unir à son prétendant à la condition sine qua non que ce dernier épouse également ses deux meilleures amies d’école.

Rêve ou cauchemar, la requête non négociable de sa dulcinée a laissé sans voix le soupirant saoudien qui s’imaginait déjà dans un nid douillet à deux, et au lieu de cela s’est vu soudainement contraint de pousser les murs… Stupéfait et choqué à la fois, le marié n’a cependant pas eu voix au chapitre, puisqu’à l’exigence de sa promise a succédé la forte pression familiale et amicale du couple qui a fini par le convaincre de sceller cette union groupée… Il faut dire que la polygamie est autorisée en Arabie saoudite, aussi longtemps qu’elle se limite à quatre épouses et qu’elle garantit un traitement équitable de chacune.

Selon le quotidien national Al Youm, le Saoudien a fait contre mauvaise fortune bon cœur et a loué trois appartements dans le même immeuble pour installer celles qui vont certainement y régner en maîtresses de maison.

via le site oumma com

if (typeof window.Delicious == « undefined ») window.Delicious = {}; Delicious.BLOGBADGE_DEFAULT_CLASS = ‘delicious-blogbadge-line’;


Nombre de lectures: 223 Views
Embed This