DzActiviste.info Publié le dim 13 Oct 2013

Une stratégie américaine pour diviser 5 pays arabes en 14 petits Etats

Partager

Lundi 30 septembre 2013


Les Etats-Unis d’Amérique auraient établi une nouvelle feuille de route dans la gestion des conflits qui frappent bon nombre de pays arabes. Cette nouvelle stratégique consiste à les démembrer en petits Etats afin de mettre un terme aux crises actuelles.
Ces pays sont la Syrie, l’Irak, la Libye, le Yémen, l’Arabie Saoudite. Selon le New York Times, qui a publié cette étude inédite, le premier pays qui risque de voir ses frontières remises en cause est la Syrie. En proie à une «guerre civile» où des troubles politiques majeurs  sont présents depuis plusieurs mois déjà, ce pays pourrait se diviser 14 petits Etats. Les «différences» confessionnelles et religieuses vont probablement s’exacerber. Ainsi, en Syrie, il y aura un pays alaouite, auquel appartient le clan du Président Bechar El Assad, qui sera établi sur la côte méditerranéenne. Les Kurdes, pour leur part, auront leur Etat au Nord, qui fera fusion avec celui des kurdes irakiens. En somme, il y aura un pays kurde, qui s’étendra sur les deux pays, composés de citoyens kurdes syriens et irakiens. Dans la région Centre, les sunnites fonderont leur Etat. Les Américains ont même trouvé le nom de ce  nouvel état. Il s’appellera le Sunnistan. Celui-ci sera composé aussi de sunnites irakiens et syriens et prendra forme suite à une fusion de territoires des deux pays. Le troisième Etat irakien est, quant à lui, chiite, et sera au Sud.
L’autre pays qui pourrait fort bien se diviser est la Libye. Celui-ci, en raison des problèmes tribaux, sera également fractionné en trois petits Etats. Le premier, au Nord Ouest, aura pour capitale Tripoli, le second à l’Est avec Benghazi comme capitale et le troisième sera l’Etat de «Fezane». Le Yémen, pour sa part, rependra ses deux entités d’antan. Le Yémen Nord et Sud. Pire encore, une partie de ce territoire sera intégrée aux potentiels Etats saoudiens. Cette étude évoque la possibilité que l’Arabie Saoudite soit divisée aussi en cinq Etats, et ce, pour les mêmes raisons, d’ordre tribale et confessionnelle. Il y aurait, au centre un Etat wahabite, le Wahabistan, un autre à l’Ouest avec la Mecque, Médine et Djeddah, ainsi que trois autres états, au Nord, à l’Est et au Sud.
Les Américains, en mettant sur pied ces scénarios, s’attendent à une aggravation de la situation dans toute la région du Proche-Orient. Des conflits, indique-t-on, qui seront plus meurtriers que tous ce qu’ont connu ces pays depuis un siècle. Il est à rappeler que la carte actuelle des pays du Proche-Orient d’aujourd’hui a été établie par les colonisateurs Français et Anglais, en 1916, suite à l’ «accord Sykes-Picot». Les USA veulent-ils une nouvelle configuration régionale dans cette partie du monde ? Rien n’indique, pour l’instant, que la Maison Blanche travaille dans ce sens. Néanmoins, avec la divulgation de ces informations, il est clair que certains cercles, à Washington, travaillent d’ores et déjà à remodeler le Monde Arabe suivant leurs intérêts géopolitiques.
Elyas Nour

 


Nombre de lectures: 265 Views
Embed This