DzActiviste.info Publié le sam 31 Août 2013

URGENT : Arrestations lors du rassemblement des familles de disparus à la Grande Poste d’Alger.

Partager

meetingQuatre citoyens ont été arrêtés ce matin à 9h à la Grande Poste d’Alger alors qu’ils allaient participer à un rassemblement des familles de disparus à la Grande Poste d’Alger, à l’occasion de la journée internationale des  disparitions forcées. Un important dispositif policier a été mis en place très tôt. Ces quatre citoyens ont été transférés au Commissariat Cavaignac d’Alger.

Nous suivons de très près l’évolution de la situation.

==========================

9h 30 : près d’une vingtaine de citoyens, activistes des droits de l’homme et familles de disparus ont été embarqués suite à une nouvelle intervention musclée de la police.

==========================

9h 58 : Une vingtaine de citoyens, tabassés et arrêtés se trouvent actuellement enfermés dans un fourgon de police, suffoquant de chaleur,en cours de transfert vers une destination inconnue.

==========================

10h 15 : Arrivée de la vingtaine de citoyens dans un  commissariat (que les détenus n’arrivent pas à localiser. Hydra ????). ils sont enfermés dans un 1er temps dans des cellules. Les jeunes manifestent bruyamment pour protester contre les conditions de détention. Ordre est donné de les mettre dans une salle commune. Plusieurs d’entre eux souffrent des bastonnades reçues à la Grande Poste lors de leur arrestation.

==========================

10h 30 : Les jeunes ont été localisés au commissariat du Paradou (Hydra). A nouveau, ils sont mis dans un fourgon de police pour être transférés vers une autre destination.

===========================

10h 45 : 7 citoyens arrêtés lors d’un autre rassemblement de familles de disparus à la Place du 1er mai d’Alger.

=============================

11h 12 : les jeunes citoyens détenus au Paradou sont entrain d’être dispatchés sur plusieurs commissariats des environs.

=============================

 Grande Poste d’Alger : Tabassage en régle des familles de disparus, des activistes des droits de l’homme voire même des passants qui s’arrêtent pour soutenir les familles. Très nombreuses arrestations. Malgré cette répression et ce bouclage policier, les familles stoïques continuent de scander des slogans réclamant vérité et justice.
===============================
 14h 50 : Trois parmi les citoyens arrêtés à la Grande Poste se trouvent actuellement au commissariat d’El Biar après avoir transité par celui de Bouzareah.
Slimane Hamitouche, parent de disparu, également arrêté ce matin, se trouve actuellement avec 3 autres citoyens au commissariat de Aïn Naadja où il a été sauvagement agressé par un policier qui lui aurait dit : « si je voulais te faire disparaitre, on ne te retrouvera plus » !!!!!!


Nombre de lectures: 245 Views
Embed This