DzActiviste.info Publié le sam 18 Fév 2012

Urgent : Un citoyen interné pour avoir critiqué Bouteflika

Partager

Incroyable.
Le régime algérien, qui, comme chacun sait, ne recule ni devant le ridicule ni
devant le criminel : pour se perpétuer, il perpètre l’innommable et l’inavouable,
a commis un nouveau crime. Nouveau parce que récent mais aussi parce que
novateur. De l’inédit en ce qui le concerne. Avant de lire la nouvelle, nous
croyions que cette méthode criminelle et antihumaine est morte avec la mort d’Hassan II, roi du Maroc, qui
en a usé une fois. Donc, après l’odieux pogrom anti-kabyle de…

Lire la suite sur Le Blog de Lyes Akram


Nombre de lectures: 327 Views
Embed This