DzActiviste.info Publié le lun 28 Oct 2013

Utopia. Pourquoi pas aux profits des peuples !

Partager

Loin de moi, toute prétention à toute critique de qui que ce soit, qui se trouve, en bas ou en haut de l’échelle. Les hommes sont tels qu’ils sont, et comme, l’on ne finira jamais de se cultiver, autant, chercher toujours, d’essayer de les connaître, afin de découvrir, ce qui a de meilleur chez eux.
A quoi cela sert il d’établir des barrières, entre les peuples du monde entier ? Et d’attiser des guerres entre eux ? Et jamais dans les intérêts des majorités pauvres et pacifiques…

Je me souviens, que jeune, armé du seul amour de la vie, et des gens et du monde, je m’en été allé sans peurs…espérer partout des lueurs de bonheurs, loin de toute haine de qui que ce soit.
Quelques parts, malgré quelques terribles séparations dévastatrices ; je n’avais pas vraiment été déçu des expériences de mes voyages !

dran2_mDans les pays du Sud, ceux surtout qui disposent de richesses, leurs peuples et gouvernants ne peuvent pas s’abstenir, de rêver du monde libre. L’intérêt étant mutuel. Au point d’intéresser certaines personnalités européennes et particulièrement françaises, en ce qui nous concerne et, qui ne se gênent pas, invitées ou pas, à se servir, aussi, dans par exemple, dans le gâteau algérien. Surtout, que depuis les l’ère des pétroles chers, l’argent coule à flots, en Algérie.
C’est du moins ce qu’on lit souvent depuis maintenant assez de temps, dans la presse locale et celle de pays étrangers.

Avec toutes les analyses foisonnantes, que je n’ai pas, depuis mon éveil, cessé de lire, j’en étais arrivé, à concevoir, presque à accepter, les relations privilégiées, entre pouvoirs du Sud et ceux du Nord. Et sans animosité, caractéristique, de certains oppositions, à ces pouvoirs, « dans l’intérêt » disent ils, des peuples et des pays, j’avais commencé, à rédiger, un article des plus sereins, intitulé : Pourquoi pas dans l’intérêt des peuples ? Je m’y attèlerai, une fois, en essayant de me documenter à ce sujet, en travaillant à sortir des conditionnements, à me délester des préjugés…

Je vous en dis déjà, quelques mots, en souhaitant que mon intérêt pour ce sujet ne s’émousse pas :
Alors, qu’ils s’enrichissent entre eux, ces gens placés en haut, en chaque pays, et, qu’ils ne cessent pas, d’entretenir leurs affaires florissantes, l’idéal ne reste il pas, qu’ils cessent d’alimenter à l’aide de leurs scribes, les haines entre les peuples, à toujours diviser, les amoureux des quiétudes et de la vie ?

Alors donc, si disent les politologues, l’osmose entre les pouvoirs africains et européens ou juste du moins français, en ce concerne l’Algérie Existe et Est là, je revendique, pour nous, au bas de l’echelle,que partout, il faut pousser à l’amitié, si désirée, de part et d’autre de la méditerranée, par des franges de plus en plus nombreuses de populations de plus en plus instruites, ou du moins de ne pas l’entraver. Et que de part et d’autre de cette mer méditerranée, on cesse d’entretenir les haines ? Et de manipuler. On s’était souvent pour des ambitions électoralistes servi de sujets fâcheux pour manipuler, les opinions publiques, afin de continuer à les dresser les uns contre les autres, au lieu d’essayer de nous guérir de nos rancunes et ressentiments (1) !

1)Je recommande la lecture de l’opuscule de Jean Pierre Tuquoi intitulé Paris-Alger, couple infernal chez Grasset an 2007

De Boghni le : 2013-10-27
Amokrane Nourdine


Nombre de lectures: 639 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>