DzActiviste.info Publié le jeu 17 Avr 2014

Vendredi 18 avril 2014 : Gueule de bois et sessions de rattrapages.

Partager

pied de nez1Zineb Azouz

La récréation politique touchera bientôt à sa fin et le chef d’établissement ainsi que tout son staff semblent plus que satisfaits du déroulement des événements qui ont fait de cet entracte un moment mémorable dans l’actualité extra muros.

Des équipes insoupçonnées ont vu le jour et de nombreux intermittents du spectacle se sont distingués par leurs prestations et leur dévotion, ils ont tous offert au public resté bien sûr suffisamment éloigné de la scène et des estrades, des représentions sans faille, parfois passionnantes et houleuses, avec  cris de joie, clameurs et tapages mais sans aucun excès ni transgression des règles ; les débats et coups bas  n’ont jamais débordé sur un autre thème que celui de la relâche, et même si on a vu certains poulains poindre et sautiller d’une cour à une autre ou user de satires envers d’autres pelotons, dans l’ensemble les élèves galopeurs des classes supérieurs ont toujours su entourer les plus novices.

Sonner la fin  reste un moment pathétique, car tout le monde dans la cour aimerait  bien continuer à courir, parier, se faire entendre, crier très fort et faire des gorges chaudes, et d’ailleurs même le Directeur au fond, et selon des sources « fiables » -pour rester fidèle à cette formule consacrée-   il paraît qu’il apprécie beaucoup ces opportunités de fougues et de bouillonnements, ne serait-ce que pour sortir de la routine et pourquoi pas découvrir de jeunes talents. Hélas, tout a une fin et rien n’est plus âcre que d’entendre ce sifflet  !

Bien sûr, comme à l’accoutumée et pour couronner les meilleurs, encourager les nouveaux et orienter ceux qui en ont le plus besoin, sont à prévoir beaucoup de cérémonies de distribution de prix et de retour d’ascenseur au cours desquelles on annoncera entre autre l’ouverture de nouvelles filières ainsi que la mise en route de sessions de rattrapages.

Pour le premier prix, rien n’est sûr, mais des indiscrétions parlent déjà d’une lauréate suivie de très près d’un arracheur de dents notoire.

Les classes spéciales qui verront ainsi le jour à la rentrée auront pour but de recycler au plus vite beaucoup de lièvres et autres Pom-pom boys jugés inaptes, volages ou encore immatures pour pouvoir s’adapter aux nouveaux programmes et aux prochaines échéances.

En revanche et pour n’exclure personne et reloger tout le monde sous la bannière de de l’établissement politique, des sessions de rattrapage  avec cours de soutien intensifs et séances de relooking seront lancés et destinés en priorité à ceux, qui, pris dans le jeux de la récréation, ont parfois osé chahuter ou discuter à travers les grilles coram populo.

 

Ainsi, dès que la cloche aura sonné, il ne sera plus question de badiner avec le règlement, les uns et les autres rentreront illico presto dans les rangs pour rejoindre chacun sa place et sa classe.

 

Selon toute vraisemblance, l’institution se donnera comme priorité de recadrer les élèves et de leur inculquer un nouveau logos loin des diatribes du moment et ce, en vue de justifier et de préparer la participation de tout le monde aux prochaines épreuves de la chasse à cour électorale ; il est en effet impératif que tous les pedigrees continuent de se replacer et de se reproduire pour garder une stalle et une abscisse dans les étagères des hémicycles,

Douches froides, déboires, amertumes et gueules de bois seront le lot de tous ceux qui, jusqu’au dernier moment se seront  pris au sérieux et cru grièvement passer au rang de maître-queux.

Constantine, le 16 Avril 2014

Z.A

 


Nombre de lectures: 117 Views
Embed This