DzActiviste.info Publié le mar 12 Mar 2013

Vérités sur le Mali: Un haut fonctionnaire français viré pour avoir parlé vrai!

Partager

Cette vidéo a été filmée en 2012, mais elle est restée d’actualité. Elle s’est même revélée prémonitoire, à certains égards.
Il semble que ces propos aient très sérieusement agacé le régime malien, et ceux des pays voisins, surtout celui d’un certain pays limitrophe, qui a très mal perçu cette liberté de ton tout à fait inusitée dans ces milieux, et cette honnêteté intellectuelle qui jure outrancièrement avec les discours habituels de l’ancien mâitre colonial, le désormais grand parrain, dans tous les sens du terme, mafieux en particulier.
Cette vidéo est donc revenue sur le devant de la scène, par la force des choses, et elle aurait provoqué, avec un effet retard, une purge violente parmi de proches collaborateurs du Ministre français des Affaires étrangères. Une certaine fable a été revisitée, où le loup a profité de l’aubaine pour faire le ménage. Et où il n’a pas manqué de jeter le bébé avec l’eau du bain. 
On reste songeur lorsqu’on sait que ce courageux diplomate n’a fait qu’effleurer le sujet, et qu’il a soigneusement évité d’évoquer des scandales autrement plus détonnants où corruption rime avec concussion, et où l’Etat français, ou du moins ses Grands Serviteurs du moment se font les complices, souvent actifs, d’un pillage systémique de pays dont les populations meurent d’inanition, et de maladies d’un autre âge, lorsqu’elles ne sombrent pas dans des guerres civiles particulièrement atroces. Des complicités et des silences souvent rétribués à hauteur des crimes commis contre ces malheureux peuples. Très généreusement rétribués.
Mais tant va la cruche à l’eau…
Le rôle infâme joué par certains politiciens français, au nom de cette bien commode raison d’Etat, finira par être dévoilé au grand jour. Les peuples africains et maghrébins finiront par savoir que leurs malheurs ont souvent été provoqués par ceux-là mêmes qui disent voler à leur secours. Et le peuple français ne sera pas en reste, lorsqu’il découvrira l’ignoble pot-aux-roses, et qu’il finira par savoir que la Raison d’Etat a le dos tellement large qu’on peut lui faire porter des choses pas très reluisantes.
DB


Nombre de lectures: 370 Views
Embed This